Mouloud Aounit du MRAP et le sexo-séparatisme islamique en piscine

mardi 15 juin 2010
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Le sexoséparatisme musulman en piscine.

Des militants du MRAP contre la position de Mouloud Aounit

Interviewé sur la chaîne de télévision France 2 le 19/06 à 20 heures à propos des revendications communautaristes concernant la séparation des sexes dans les lieux publics (gymnases, piscines) Mouloud Aounit président du MRAP a affirmé qu’il n’était pas choqué par le fait que l’utilisation des lieux publics soient soumis à un planning permettant de séparer les hommes des femmes.

Nous condamnons cette déclaration du président du MRAP qui se fait ainsi le relais d’une revendication de secteurs religieux obscurantistes...

En appelant à des horaires spécifiques basés sur des critères non seulement religieux mais nationaux, il entre dans l’engrenage infernal de l’éclatement de la société en groupes et sous-groupes communautaristes.

Il s’inscrit dans l’affirmation de la primauté de la morale religieuse sur les principes républicains, primauté revendiquée aussi par le Président de la République. »

En se pliant aux exigences religieuses rétrogrades il revient sur des décennies de lutte des femmes pour l’égalité des droits. Si des horaires des piscines sont réservés aux femmes sur des bases confessionnelles, demain la jeune fille qui entendra continuer à fréquenter les lieux mixtes, subira alors toute la pression de l’environnement religieux.

Cette déclaration du président du MRAP intervient sur un journal de France 2, consacré pour une large part au sort réservé aux sans-papiers et dans le contexte du vote de la directive de la honte par le parlement européen. Il est symptomatique que la parole associative soit donnée à la CIMADE pour traiter des sans-papiers et qu’une fois de plus Mouloud Aounit assure le rôle d’amuseur médiatique pour défendre les revendications religieuses rétrogrades.

Nos comités qui luttent au quotidien contre les discriminations et qui défendent une conception universelle des droits de l’homme, notamment dans le cadre de la semaine de l’éducation contre le racisme, ne peuvent plus s’encombrer de telles expressions publiques incompatibles avec le message citoyen qu’il convient de défendre auprès de la jeunesse.

Nous demandons la démission de Mouloud Aounit de la fonction de président du MRAP.

Sa déclaration communautariste remet en cause la mixité de la société et entre en contradiction avec 60 ans d’existence du MRAP

*Signataires du MRAP*

Yves Loriette Comité de Vitry, Monique Loriette Comité de Vitry, Nadia Kurys Comité Aubenas, Colette et Claude CHENU Comité Saint-Etienne, Bernard André Comité Chelles 77, Evelyne Verlaque, Comité de Vitrolles, Patrick Lecroq MRAP 66, Henri Saint-Jean Comité de marseille, Didier Poupardin Comité Vitry, Danièle Poupardin Comité d’Ivry, Horiya Mekrelouf Comité de Marseille, Renée Clergue Comité de Marseille, Claude Raymond - Comité d’ Aubenas, Andre Genissieux Comité Montpellier, Anne Savigneux Comité de Bourgoin-Jallieu Guillaume Perrin Comité de Perpignan Gérard Kerforn Fédération des Landes France Combet Comité de Largentière François Savigneux Comité Bourgouin Jallieu, René Meyer Comité toulousain, Arlette Tapiau Dangla Comité Marsan, Christiane Lucas Comité de Dijon

mardi 24 juin 2008


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)