Montrer le classisme caché - Christian Delarue

jeudi 28 avril 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Montrer le classisme d’en-haut caché par le bruit dominant

Le classisme, répétons-le, n’est pas simplement un mépris de classe ou une discrimination en fonction de l’apparence vraie ou supposée de pauvreté dite parfois pauvrophobie, il s’agit plus largement d’une domination systémique économico-sociale et politique quasi universelle (avec de très rares exceptions mais si ce n’est une classe sociale proprement dite ce sera un autre groupe dominant de type caste ou autre) de la (ou des) classe(s) sociale(s) dominante(s) en lien avec le capitalisme dominant et ce quelqu’en soient ses formes actuelles ou historiques.

Le classisme est tout à la fois mondial et national. Il se voit au sud comme au nord, à l’est comme à l’ouest.

Avec Marx pour les uns, avec Bourdieu pour les autres, il va s’agir de montrer la domination de classe ou même la « guerre de classe » selon Waren Buffet (2005), soit le classisme d’en-haut (du 1%) comme nuisance multiforme contre la nature et contre le peuple-classe de façon générale, et notamment contre les classes moyennes aisées - celles au sein des 20% d’en-haut qui disposent d’une capacité d’épargne et qui se trouvent appelées à payer l’impôt normal et attendu mais aussi celui non payé par une fraction du 1% riche qui se soustrait scandaleusement à l’impôt - et contre les classes modestes et pauvres qui subissent un véritable « choc de barbarie » faute d’une nouvelle RTT, faute d’une défense du service public.

Un esprit critique et scientifique se doit d’aller voir derrière l’apparence des choses, de regarder l’iceberg de la hiérarchie sociale sous la surface de l’eau trouble des diverses dominations, exploitations, oppressions, pour ne pas se contenter de la belle égalité démocratique des citoyens et citoyennes au-dessus de la surface de l’eau (le citoyennisme béat) .

Les politiques de droite et du centre tendent aussi de plus en plus à faire comme l’extrême-droite et donc à faire diversion en montrant le migrant forcément mauvais et nuisible (il peut certes l’être mais ce n’est ni général ni le seul problème) et pas les classes dominantes de la nation, donc faire silence sur la prédation des capitalistes exploiteurs au sein du 1%, sur le rôle de la Caste de la HFP (cf M Laurent Mauduit sur Médiapart) au sein du 1% grâce aux traitements élevés (avec primes et suppléments) et qui pantoufle entre privé et public (article de Mme Agnès Rousseaux sur Basta).

Attention critiquer ainsi la Caste HFP comme membre de la classe dominante ce n’est pas basculer dans le libéralisme sans limite (imposée aux gros entrepreneurs capitalistes), dans le concurrentialisme à tout crin, dans le travaillisme forcené (ignorant la RTT nécessaire) et dans le spencérisme (apologie des forts contre les faibles façon « darwinisme social ») des néolibéraux aux dents longues, celles et ceux qui s’accommodent pleinement du système capitaliste dominant, avec parfois une distinction entre capitalisme financier (mauvais) et capitalisme de production (bon). Ces porte-voix des grands possédants se focalisent sur une contestation des nécessaires dépenses publiques pour les classes modestes dans tout régime civilisé, ce qui suppose un impôt redistribution en fonction des capacités contributives, et une « bureaucratie » au service de l’intérêt général.

Syndicalistes ou associatifs, nous défendons l’Etat social et les services publics ainsi que la fonction publique et ses statuts pour ses missions spécifiques. Nous refusons depuis longtemps la « thatchérisation du monde » ( ), nuisible tant pour le privé que pour le public, qui réduit d’année en année depuis plus de 30 ans le service public, la fonction publique, la sphère de l’intérêt général, de la satisfaction des besoins sociaux, de la valeur d’usage pour gonfler la sphère de la valeur d’échange, du profit d’abord, du privé et du marchand.

Christian Delarue
Altermondialiste - syndicaliste CGT
7 juin 2021

600 milliards de fraudes fiscales, encouragées par LREM !
https://blogs.mediapart.fr/edition/le-travail-en-question/article/030621/600-milliards-de-fraudes-fiscales-encouragees-par-lrem?utm_source

Sur IGF Agnès Rousseaux :
Inspection générale des finances : quand l’élite de l’administration préfère servir les intérêts privés
https://www.bastamag.net/IGF-ENA-inspection-generale-des-finances-Bercy-Tresor-pantouflage-conflits-d-interets-secteur-bancaire?f

Lire aussi :
« Comment le lobby bancaire colonise le ministère de l’économie et des finances »
https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/11/30/comment-le-lobby-bancaire-colonise-bercy_6021137_3232.html

La thatchérisation du monde et l’extrême-droite économique : un trajet vers la ploutocratisation du monde.

http://amitie-entre-les-peuples.org/La-thatcherisation-du-monde-et-l-extreme-droite-economique


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/