Monsieur Séguéla : Vive le « racisme » contre les riches et la finance !

vendredi 2 mars 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Monsieur Séguéla : Vive le « racisme » contre les riches et la finance !

Très bon Séguéla sur cet interview ! Hollande voudrait-il déposséder et prolétariser les financiers et leur supprimer le droit de vote ? Non. Rien de bien grave. Une égratignure.

Monter les uns contre les autres, c’est la grande politique de Sarkozy. Ce dernier est un grand maître de la division catégorielle des résidents présents sur le territoire. Il y eu les Roms, les sans-papiers, les jeunes des quartiers populaires, les musulmans, etc. Son dernier mépris en date porte contre les enseignants dont il ignore superbement qu’ils travaillent déjà en moyenne 40 heures par semaine et pas 18. Il ressort là, pour les familles et à des fins électorales, les poncifs ordinaires du « racisme anti-fonctionnaires »(1) pour caresser les frustrations, les haines des travailleurs qui souffrent de leur mauvaises conditions de travail et de vie. C’est une méthode typique des dictateurs et des fascistes. Par contre Sarkozy a des cris d’orfraie lorsque F Hollande s’en prend enfin à la finance et aux riches. Pas suffisamment à notre gout mais cela va dans le bon sens.

Jacques SEGUELA dans l’Express (2) critique lui aussi Hollande et défend SARKOZY comme grand protecteur de la finance et des riches, ceux qui perçoivent des revenus mensuels exorbitants lorsqu’on le rapporte au smic . Pour Séguéla une France sans les très riches est une France pauvre, sous-développée. Il va jusqu’à dire, en éructant, décadente. On sent le dégoût dans la voix. Bizarre cette façon de penser.

Si les riches ne le sont plus c’est que d’autres qui ne l’étaient pas se sont enrichis sans devenir riches pour autant. Séguela en homme de droite et sans doute fortuné ne pense pas possible l’amélioration des conditions de vie matérielle des pauvres (en-dessous le smic) et au-dessus d’eux des couches modestes (c’est à dire du smic à 2 X le smic).

En fait Séguéla comme Sarkozy pense que les très riches méritent leur richesse comme les pauvres méritent leur pauvreté. Il faut reconnaitre aux riches une capacité de voler les autres qui devrait forcer l’admiration . Mais l’admiration quand à la technique et l’habileté ne doit pas cacher le mépris moral sur le fait que ce sont surtout des voleurs, de grands prédateurs.

Séguéla et Sarkozy ne pensent pas en outre qu’une politique de récupération de l’argent volé par la finance soit possible. Ils préfèrent poursuivre la politique la plus détestable qui soit depuis dix ans : rendre les riches plus riches et appauvrir tous les autres. Certes entre les très riches et les couches modestes il y a encore une couche aisée, qui possède tout le nécessaire sans pour autant être dans l’opulence et la richesse. On aurait pu penser qu’il était évident désormais que la prédation des riches entrainait l’appauvrissement

Christian DELARUE

1) Racisme anti-fonctionnaire(s). Des privilégiés, des fainéants et des improductifs ! - Contre-Feux.com

http://www.contre-feux.com/economie/racisme-anti-fonctionnaires-des-privilegies-des-faineants-et-des-improductifs.php

2) Jacques Séguéla : la taxation des riches, « du racisme financier » - L’EXPRESS

http://www.lexpress.fr/actualite/media-people/media/jacques-seguela-la-taxation-des-riches-du-racisme-financier_1088075.html


Brèves

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/