Mme Morano Nous voulons une France multicolore et laïque ! MD - DM - CD

dimanche 4 octobre 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Mme Morano Nous voulons une France multicolore et laïque !

Première salve - La France est un pays laïque !

L’Etat est neutre et la société civile dispose de la liberté de conscience, croyante ou non !

Nous ne refusons pas les religions ni le catholicisme fort peu dominant, ni l’islam bien implanté en France, et pas plus les autres religions plus minoritaires mais ces religions, dominantes ou non, ne nous définissent pas ! Nous refusons qu’elles nous définissent !

Il faut en finir avec « l’impérialisme des religions » ! Ce n’est plus supportable !

Seconde salve - La laïcité n’est pas que juridique, elle est aussi culturelle !

Le droit s’est laicisé et se faisant il a perdu une très large part de sa « marque » catholique et le droit de la famille ne voit plus le père comme la seule autorité !

La culture « catho » est devenue « subculture » car à cause de ses excès elle est devenue minoritaire et dominée ! Eh c’est bien ainsi ! Mais les autres idem !

La philosophie depuis Descartes n’a cessé de se dégager de la justification de la religion alors dominante ! Les Lumières c’est aussi 1789 puis 1905 puis 1968 et 1983 (Black, Blanc, Beur pour l’Egalité) !

Et puis, de gauche ou non, il y a eu en Europe trois grands à casser Dieu mais aussi le narcissisme de l’Humain avec un grand H soit Marx, Darwin et Freud (mais d’eux ce n’est pas Mme Morano qui va en parler ) !

Ce pays a donc une histoire qui est complexe et elle ne saurait se réduire à de très vielles racines religieuses !

De plus nous croyons que ces « racines religieuses » n’entraînent que la reproduction des conservatismes de moeurs et des archaïsmes de pensées !

Il y a assez de s’opposer aux pensées automatiques et dogmatiques des laïques, inutile d’ajouter les vieux dogmatismes des monothéismes !

Histoire récente

Il faut rajouter à 1989, 1905 et 1968 l’histoire récente, soit 1983-1984, avec ses limites, ses faiblesses certes, mais l’idée de Black, Blanc, Beur c’est l’égalité avec le mélange Il s’agit pour la République de réaliser, de tendre vers la satisfaction des exigences de 1983-1984 et pas d’aller plus en arrière ainsi que le souhaite Marion Maréchal-Le Pen au Pontet le 5 juillet, qui elle opposait, à tort, une France « Bleu, Blanc, Rouge » (BBR) à une France « Black, Blanc, Beur » ! On voit ou Mme Morano puise ses sources !

Monique DEMARE, Daouda MAIGA, Christian DELARUE