Marche des Solidarités-Appel de la Coordination Transnationale de Migrants

dimanche 20 septembre 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 12%

Marche des Solidarités

Appel de la Coordination Transnationale de Migrants

La Coordination Transnationale des Migrants a lancé un appel pour une mobilisation des migrant.e.s et des sans papiers au niveau transnational pour le 17 octobre.

Notre liberté au sein et au-delà des frontières européennes. 17 octobre Journée transnationale de lutte des migrant.e.s - Coordinamento Migranti

La Coordination est actuellement composée de collectifs de sans-papiers et de groupe de soutien d’Italie, de France, d’Espagne, du Maroc, de Turquie, de Slovénie et de Grèce. Elle est née dans le sillage des manifestations françaises des 30 mai et 20 juin dernier et dans le sillage des soulèvements mondiaux contre les violences policières racistes : quand le confinement en Italie s’ est terminé, nous avons organisé des manifestations de migrant.e.s et de sans papiers en même temps que celles organisées côté français et nous en avons lancé deux appels qui ont été signés par différents collectifs européens pour demander la régularisation sans conditions des migrants. Nous sommes en effet convaincus qu’il est nécessaire de lutter contre les lois racistes qui réglementent la vie, la mobilité et le travail des femmes et des hommes migrants à un niveau qui aille au delà des frontières nationales car c’est au niveau européen que sont établies les lois sur les migrations.

Dans les différentes réunions que nous avons tenues en tant que Coordination Transnationale des Migrants, la revendication principale qui a immergé est celle d’un permis de séjour européen illimité et sans conditions : un titre de séjour qui permettrait aux migrant.e.s de bouger librement dans toute l’Europe quand ils trouvent des conditions de vie et de travail meilleures ; qui est illimité, c’est à dire qu’il n’oblige pas les migrant.e.s à accepter n’importe quel boulot pour avoir les bulletins de paye à montrer à chaque fois à la préfecture pour le renouvellement ; qui est sans conditions, c’est à dire qui ne soit plus en lien avec le travail (car le chantage des papiers est ce qui permet d’exploiter de manière systématique les migrant.e.s) et plus du tout aussi en lien avec les conditions familiales ( car souvent les femmes sont obligées de rester en couple avec des maris violents pour obtenir ou conserver leur titre de séjour).

Vous trouvez ici le lien de l’appel de la Coordination : https://www.coordinamentomigranti.org/2020/09/17/notre-liberte-au-sein-et-au-dela-des-frontieres-europeennes-17-octobre-journee-transnationale-de-lutte-des-migrant-e-s/

Pour l’instant il à été signé par les collectifs suivants :

- Coordinamento Migranti Bologna (Italie)

— Collectif de Travailleurs Sans papiers d’Ivry sur Seine (France)

— Femmes en Grève de l’Hotel Ibis-Batignolle, Paris (France)

— Mosawate (Maroc)

— Red Solidaria de Acogida, Madrid (Espagne)

— Hevi Lgbti+ Association, Istanbul (Turquie)

— HDK Göç ve Mülteciler Meclisi (Turquie)

— HDP (Turquie)

— Infokolpa (Route des Balkans)

— Collectif Soutien Migrant 13/ El Manba, Marseille (France)

— Collectif travailleurs sans papiers, Bruxelles (Belgique)

— Territorio Domestico, Madrid (Espagne)

— Özlem Çaykent (Turquie)

— Transform Europe (Autriche)

D’autres organisations peuvent signer. Diffusons cet appel pour ce faire.

M de la Coordination transnationale des Migrants
—