Mali, faites ce que vous (nous) avez dit mais pas plus. C Delarue

mardi 5 février 2013
par  Amitié entre les peuples
popularité : 19%

Mali, faites ce que vous (nous) avez dit mais pas plus.

Et nous regardons ce que vous faites.

Michel Walzer a essayé de distinguer les guerres justes et injustes (1). C’est un effort méritoire qui mérite le détour. Cette justification philosophique de la guerre juste a été réfutée par Daniel Bensaid. (je ne sais plus ou)

Mais, néanmoins, les conditions d’une intervention militaire devraient être pensables, celles dont le but est de repousser des barbares, des terroristes. On pourrait les nommer des « interventions darwiniennes », c’est à dire lancées dans le but de secourir des populations sans défense faces à des violences répétées . Il s’agit alors d’examiner la situation et les conditions préalables à cette intervention.

Mais, de nos jours, dans le monde réel, il y a aussi tout lieu de se demander s’il s’agit du seul but et notamment de chercher le but caché. Y a-t-il aussi un intérêt économique à préserver dans la région de l’intervention. Il est évident que pour la France au Mali il y a des motifs économiques d’intervention qui viennent s’ajouter aux motifs « darwiniens ». Au point que les motifs avancés publiquement ne soient que simple opportunité justificatrice.

F Hollande au Mali aurait eu l’opportunité de faire « coup double ». L’intervention contre les djiadistes apparait bien menée de façon réfléchie et en respectant un certain nombre de conditions. L’affaire n’est pas parfaite mais on ne peut nier qu’il y avait respect de nombres de conditions : barbarie des djiadistes, incapacité de l’armée malienne, incapacité de l’armée africaine, autorisation du gouvernement malien. Pour autant, cette intervention n’est pas « darwinienne » mais impérialiste. Car il y a trop d’intérêts économiques à préserver dans la zone du Sahel.

Ce que l’on peut exiger c’est alors que les forces en présence agissent néanmoins de telle manière à désarmer les islamistes et à les emprisonner. Autrement dit, qu’elles fassent ce qu’elles ont annoncé et qu’elles s’y tiennent. C’est en quelque sorte, la prise au piège du discours de la guerre légitime.

Ensuite, comme nul n’est dupe des intérêts réels, il faut que l’armée française rentre dans ses casernes, sans contrats léonins portant sur l’accès aux ressources du sous-sol du nord Mali ou d’autres accords issus de l’intervention militaire.

Christian DELARUE

http://www.assomption.org/Ressources/ItinerairesAugustiniens/IA32/Renouard.htm

USA & France : Maintenant, pas touche aux ressources du nord Mali.

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article3126


Brèves

9 novembre 2017 - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts