MRAP : M. Collomb et le « grand remplacement »

jeudi 5 avril 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 15%

MRAP : M. Collomb et le « grand remplacement »

En défendant son projet de loi « asile et immigration » le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, s’est laissé aller ce mardi 3 avril à des propos que ne renieraient pas les tenants de la droite la plus dure en déclarant que « certaines régions sont en train de se déconstruire parce qu’elles sont submergées par les flux de demandeurs d’asile ». 100 000 demandeurs d’asile en 2017 suffiraient donc à « déconstruire » 67 millions d’habitants !

M. Collomb serait-il devenu un adepte du « Grand Remplacement » cher à Renaud Camus, écrivain engagé à l’extrême-droite et au « Rassemblement National » (ex FN) ?

Il est pour le moins curieux d’entendre M. Collomb rejeter la responsabilité des difficultés des « quartiers paupérisés » (selon ses propres termes) sur les migrants comme si cette responsabilité n’incombait pas d’abord aux politiques néo-libérales conduites par ce gouvernement comme par ses prédécesseurs ! Ses appels à faire preuve « de solidarité, de générosité » ne sauraient faire illusion.

Le MRAP, comme les associations d’aide aux migrants exige une autre politique de l’immigration et de l’asile et le retrait du projet de loi gouvernemental.

Paris, le 5 avril 2018
— 
Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples
43 Boulevard Magenta - 75010 Paris
01.53.38.99.82