MRAP : Auschwitz ne sera jamais une affaire classée

jeudi 25 janvier 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 13%

MRAP : Auschwitz ne sera jamais une affaire classée

Le 27 janvier 1945, il y a juste 73 ans, les troupes soviétiques pénétraient dans Auschwitz pour y trouver autour d’un monceau de cadavres, quelques survivants torturés, affamés, malades après avoir été réduits à l’état d’esclaves par la « bête immonde ». Par décision de l’ONU datant de 2005 cette date est devenue le symbole du mépris de l’Homme, de la haine, et du massacre de masse.

Seule une petite fraction de ceux qui ont commis ces crimes ont rendu des comptes. A une période où se multiplient les tentatives d’effacement de la mémoire, la bataille doit être menée pour que ces horreurs ne deviennent jamais des affaires classées.

Aujourd’hui, où les derniers survivants ont un âge très avancé, cette commémoration doit être pour tous un appel à la vigilance. Dans de nombreux pays européens les partis proches de l’idéologie qui a produit l’indicible sont aux portes du pouvoir. C’est le cas en Allemagne et en France où l’extrême droite est représentée au parlement. En Autriche et en Hongrie ces partis populistes sont au pouvoir. On assiste à travers l’Europe à la multiplication d’humiliations et d’exclusions qui visent non seulement les juifs mais aussi les immigrés et leur descendance, les Rroms et hélas bien d’autres encore.

Dans ce contexte, le MRAP lance un appel pour qu’à travers toutes les structures de notre société, l’école, l’université, les entreprises, une vaste opération de transmission de la mémoire à la jeunesse soit entreprise en se souvenant de Primo Lévy qui rappelait que « les hommes les plus dangereux sont les hommes ordinaires ».

Paris, le 25 janvier 2018
— 
Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples
43 Boulevard Magenta - 75010 Paris
01.53.38.99.82