MRAP 1984 : Combattre, sans relâche, avec vigilance, lucidité, obstination.

dimanche 5 août 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

MRAP 1984 : Combattre, sans relâche, avec vigilance, lucidité, obstination.

Citation de « Droit et liberté » (mensuel du MRAP) n ° 432 d’octobre 1984, à propos de l’Assemblée générale du MRAP des 20 et 21 octobre 1984 à Villeurbanne .

« L’ampleur de la contamination xénophobe en France a de quoi inquiéter. La démagogie d’un Le Pen s’appuie sur elle et l’attise à la fois. Il y a énormément à faire pour libérer notre société profondément atteinte, pour empêcher que cette situation ne s’aggrave encore jusqu’à devenir irréversible . C’est la tâche du MRAP de faire face. Il n’est pas le seul dans ce combat, aujourd’hui très complexe, mais lui seul, il faut le souligner, le poursuit sans relâche, 365 jours par ans. D’ou l’intérêt de l’Assemblée Générale, en une période qui requiert beaucoup de vigilance, de lucidité et d’obstination. »

Pas de nom d’auteur .
Le directeur de publication était René Mazenod.

Il faut hélas rappeler que M Chirac, comme président du RPR, abondait dans le même sens dans une interview à Libération du 30 12 1984.

Cette AG de Villeurbanne d’octobre 1984 voté pour George Pau-Langevin comme présidente du Mouvement pour trois ans (jusqu’en 1987). George Pau-Langevin, avocate, avait alors 36 ans et était déjà vice-présidente depuis 1976 (et adhérente au MRAP depuis 1972).

L’AG du MRAP a aussi fortement rappelé à cette occasion contre les mesures restrictives apportées au regroupement des familles de travailleurs immigrés en France que « vivre avec son conjoint et ses enfants est un droit inaliénable, universellement reconnu. » Cela reste hélas d’actualité (1).

Christian DELARUE
MRAP

1) George Pau-Langevin sur le sort des enfants de migrants en situation irrégulière. - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/George-Pau-Langevin-sur-le-sort-des-enfants-de-migrants-en-situation