MRAP 1967 : Le droit imprescriptible à l’existence des Israéliens comme des Palestiniens à vivre sur leur terre et dans leurs droits.

dimanche 5 août 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 11%

PROCHE-ORIENT - Israéliens et palestiniens : Quand le MRAP de 1987 évoque 1967

MRAP 1967 : Le droit imprescriptible à l’existence des Israéliens comme des Palestiniens à vivre sur leur terre et dans leurs droits.

JPEG - 40.8 ko

Dans une tribune intitulée « Le MRAP et le proche-orient », publiée sur Droits et liberté de juillet-aout 1987 le contexte « difficile » en France entre Juifs et Arabes est évoqué. Particularité du texte, il revient longuement vingt ans en arrière sur l’année 1967 et la « Guerre des six jours » avec les risques d’incompréhension partout entre arabes et juifs.

Le contexte est différent en 1967 . Le souvenir de la guerre d’Algérie est évidemment très vivace en 1967 et l’extrême-droite attise férocement les haines anti-arabes avec des slogans « Nasser = Hitler » (1). A cette occasion le MRAP avait décidé de publier un appel qui rappelle « le droit imprescriptible à l’existence des Israéliens comme des Palestiniens à vivre sur leur terre et dans leurs droits ». C’est la première fois, est-il ajouté, que l’on donne, en France, une position prenant en compte les deux peuples.

Le texte rencontre un immense succès auprès de nombreuses personnalités, effrayées par le manichéisme de l’analyse majoritaire.

Le rappel de cette position en 1987 était aussi très utile. Il l’est encore aujourd’hui.

Aujourd’hui c’est Israel qui construit un Etat communautariste-raciste pro-juif tout en maintenant son emprise coloniale sur les territoires occupés. La critique d’Israel est donc justifiée. Elle n’autorise pas pour autant à attiser les haines entre les communautés ou les peuples par essentialisme facile car il convient de considérer les individus comme pouvant être détachés et critiques de leur propre culture d’origine ou des positions de leurs propres dirigeants et aussi comme ouverts à une perspective universaliste et humaniste. Ce n’est pas là une forme d’élitisme (sic) ou de naïveté ! Non c’est plutôt le souci de promouvoir une fraternité universelle ou même universaliste dont le monde a besoin, et pas une fraternité rabougrie, identitaro-communautariste, de repli haineux de l’Autre. Au MRAP on nomme cela l’Amitié entre les peuples !

Christian DELARUE
MRAP

5-10 juin 1967 - La guerre des Six Jours - Herodote.net
https://www.herodote.net/5_10_juin_1967-evenement-19670605.php