MEPRIS : Ce qu’ignorent Patrick BESSON et d’autres franchouillards du même acabit. C Delarue

mardi 6 décembre 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 14%

MEPRIS : Ce qu’ignorent Patrick BESSON et d’autres franchouillards du même acabit.

L’accent d’ Eva Jolly a fait l’objet d’une stigmatisation bien bovine et fort peu amusante par Patrick Besson dans Le Point (1). Car les plaisanteries qui cachent en fait une forme de domination d’autrui ne font pas rire. Ne devraient pas faire rire.

Surtout, ce qu’il ignore, ( lui et d’autres de Riposte laique), c’est qu’il existe des Français « de souche », de droite ou de gauche, qui parlent avec le même accent, en Alsace et en Moselle. Donc, à vouloir jouer les puristes franco-français ces franchouillards se retrouvent à stigmatiser toute une population bien française.

Ce mépris « parisianiste » contre certains provinciaux relève bien d’une xénophobie bien particulière ou le « français de souche » issu d’une région différente se trouve assimilé à un étranger. Cette dérive tient à la force du mythe de la « France unie » qui possède le même accent et la même culture non seulement du nord au sud et d’est en ouest pour l’hexagone mais aussi dans toutes les îles françaises de l’Outre-mer.

Christian DELARUE

1) Eva Joly, présidente de la République - Le Point

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/patrick-besson/eva-joly-presidente-de-la-republique-01-12-2011-1402786_71.php