MEMORIAL 98 : Copé/Fillon : le démon des origines

mardi 20 novembre 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Copé/Fillon : le démon des origines

Le démon des origines hante décidément les dirigeants de la droite française. Interrogé le 12 Novembre au matin par la radio RMC sur une hypothèse de rassemblement de « la droite et l’extrême droite », François Fillon a répondu : « jamais ». « Pour vous jamais mais pour Jean-François Copé peut-être ? », a embrayé le journaliste Jean-Jacques Bourdin qui l’interrogeait : « Je ne le crois pas, parce que tout dans ses origines, dans son engagement politique le conduit... », a répondu François Fillon, interrompu dans sa phrase par une relance de son interlocuteur. Il semble que Fillon ait ainsi fait allusion à la judéité de Copé. Cette allusion a provoqué de nombreux commentaires.
En fait, Fillon et Copé ont tous les deux l’habitude de recourir aux origines de leur (s) adversaire (s) afin de les stigmatiser. Copé l’a abondamment montré dans la dernière période avec sa fable du pain au chocolat dérobé par des musulmans( Copé : au-delà de la provocation). Il a aussi mis en cause les origines juives de Martin Hirsch qui avait noté les conflits d’intérêts du dirigeant UMP (voir Un dirigeant UMP salit à nouveau la Shoah)
Fillon a lui aussi recouru à la traque des origines notamment en mettant en cause Eva Joly qui avait osé en 2011 proposer un défilé citoyen et non-militaire pour le 14 juillet :"« Je pense que cette dame n’a pas une culture très ancienne de la tradition française, de l’histoire française et des valeurs françaises »

la suite sur
http://memorial98.over-blog.com/article-cope-fillon-le-demon-des-origines-112556768.html