MAXI-SEXOSEPARATISME et HYPERPATRIARCAT : TLEMCEN 1990.

lundi 17 avril 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

MAXI-SEXOSEPARATISME et HYPERPATRIARCAT : TLEMCEN 1990.

Dans cette ville algérienne j’ai vu jadis sur la grande place centrale que des hommes, des hommes en très grand en nombre. Pas une seule femme. Je n’ai pas pu m’approcher car j’étais avec ma femme (mon ex épouse décédée en 2014). Et comme le harcèlement masculin y est constant, pas une fois par an, j’ai préféré la prudence !

Sur les trottoirs de cette ville nous n’avons croisé que quelques femmes en hypertextile (pas que des femmes voilées) qui rasaient les murs et regardaient le sol en marchant. Oppression vivement ressenti, palpable.

A l’époque, en 1990, je fus surpris mais sans essai de théorisation de ce qu’on nomme désormais le sexoséparatisme, c’est à dire un système hyperpatriarcal de double enfermement des femmes : dans la maison d’une part et sous hypertextile quand elles sortent. Dehors, elles ne doivent pas s’approcher et parler avec des hommes. L’éducation diffusée est celle de la peur de l’autre sexe, peur des hommes tous prédateurs, peur des femmes toutes semant le trouble sexuel et l’attirance. Une interprétation très rigoriste de la religion vient justifier cette domination masculine.

XX

Aujourd’hui, plus qu’un quart de siècle après, le voile est soit imposé de part le monde par les divers intégrismes religieux sexoséparatistes - pas que musulmans certes mais ils sont les plus nombreux - soit, dans les pays plus ouverts, porté « librement » par certaines femmes, ce qui pose problèmes.

- Si on lève le regard sur le monde - au lieu de rester collé sur la parole subjective - on voit que le voile est le lourd symbole de l’intégrisme religieux - un signe très sexiste et durement oppressif qui fait honte aux femmes (et aux hommes) soucieuses de liberté et d’égalité H-F - et ce n’est pas un fantasme mais une vérité qu’on ne peut faire semblant d’ignorer .

Le voile et la pratique sexiste de l’hypertextile et du sexoséparatisme viennent des pays musulmans les plus autoritaires et totalitaires. Et il n’y a pas comme pour le nuage de Tchernobyl une frontière à l’intégrisme religieux qui est liquide, fluide. Il est donc venu en France. Désormais il est aussi endogène (d’ici) et pas seulement exogène (venu d’ailleurs). L’intégrisme religieux venant aussi d’en-bas, il est en effet aussi bien endogène qu’exogène.

- Le voile et l’hypertextlle sont parfois durablement imposé à autrui dans des lieux et sur une durée ou on n’a pas d’autre choix que de supporter l’intransigeance de ces femmes voilées. On doit céder. Que dirait-on si on exigeait, du point de vue d’une conscience hypotextile à respecter (refus de la supériorité de la conscience religieuse), d’être en string seulement au travail, à la réception client notamment mais pas seulement ? Quelles limites réciproques aux pratiques hypotextiles et hypertextiles ?

Christian DELARUE


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)