Loïc Morel Secrétaire général UD CGT 35 s’adresse aux syndiqués d’Ille-et-Vilaine.

vendredi 30 mai 2014
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Aux syndiqués CGT d’Ille et Vilaine

Cher(e) camarade,

Les résultats des élections européennes de dimanche dernier en France et dans les pays composants l’Union européenne interpellent fortement celles et ceux qui sont attachés aux valeurs de la Démocratie.

La forte abstention et le score du Front national, sans être une réelle surprise pour les syndicalistes que nous sommes, confirment la défiance et le rejet des politiques d’austérité menées ainsi que des partis qui gouvernent ou prétendent le faire.

Les réponses tant du Gouvernement que du Chef de l’Etat à l’issue du scrutin relèvent d’une forme d’autisme irresponsable.

En Ille et Vilaine, 176 communes ont placé le Front National en tête de la consultation électorale ; en particulier dans les secteurs les plus ruraux.
Nous voyons confortée notre analyse sur les inégalités qui se sont développées dans les territoires, le sentiment de déclassement et d’abandon que les pouvoirs publics ont amplifié à coup de désengagement des services et des missions.

La CGT a réaffirmé au lendemain de ces élections et dans une déclaration de sa commission exécutive confédérale que tu trouveras jointe à ce courrier, qu’il fallait changer totalement les orientations actuelles en matière économique, industrielle et sociale.

Plus que jamais, c’est la seule possibilité de contrer efficacement les idées néfastes de l’extrême droite.

La CGT avec les salariés, les retraités et les privés d’emploi va poursuivre et amplifier son action pour créer les conditions du rapport de force, et développer la mobilisation pour faire aboutir les revendications.

La semaine d’action et de mobilisation du 23 au 27 juin, avec une journée forte de manifestation et de grève le 26 juin est de nature à y contribuer.

L’union départementale CGT d’Ille et Vilaine a d’ores et déjà pris des dispositions pour proposer de construire cette initiative dans l’unité la plus large des organisations syndicales ; une rencontre unitaire aura lieu le mercredi 11 juin pour en définir les modalités.

Le 4 pages confédéral que nous joignons à cet envoi et qui est disponible en masse à l’Union Départementale va favoriser la rencontre avec les salariés sur les lieux de travail.

Déjà, des luttes nombreuses sont enclenchées dans les entreprises, les services. Sur notre département ce sont les salariés de PSA la Janais, du centre hospitalier Guillaume Régnier ou encore les transports STEF-TFE qui cette semaine étaient mobilisés, en grève ou en débrayage sur des revendications de conditions de travail, d’emplois, de salaires.

Des victoires, comme celle de nos camarades de Fralib à Gemenos (Bouches du Rhône) ou SAM Technologie dans l’Aveyron démontrent que rien n’est joué d’avance et que la persévérance, l’opiniâtreté et le courage des salariés peuvent infliger des revers aux multinationales, même les plus entêtées.

En m’adressant à toi de cette façon, comme à l’ensemble des syndiqués CGT d’Ille et Vilaine, je veux aussi t’inciter dans l’engagement pour la construction des mobilisations en cours selon tes possibilités d’investissement.

J’ai la conviction que la CGT, en mouvement avec l’ensemble de ses adhérents, est de nature à générer de la confiance parmi les salariés, dans l’utilité et le sens de l’action collective.

Face au repli sur soi, opposons et imposons le progrès social.

Très fraternellement,

Loïc MOREL
Secrétaire général.