Les mesures anti-populaires toujours socialement injustes, ce qu’on ne dit pas !

dimanche 6 avril 2014
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Les mesures anti-populaires toujours socialement injustes, ce qu’on ne dit pas !

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/060414/les-mesures-anti-populaires-toujours-socialement-injustes-ce-quon-ne-dit-pas

Il en va des mesures anti-populaires comme des mesures discriminatoires (indirectes ou systémiques), on sait qu’elles existent, qu’il s’agit d’un mal, mais beaucoup préfèrent le déni. Le déni suppose le savoir, mais un savoir faible soit mal assuré soit jugé secondaire ou pire utopique, ravalé au statut de simple croyance.

Pour rapprocher l’idée de mesures économiques ou fiscales anti-populaires de l’injustice sociale il faut savoir ce qu’est la justice sociale. Le terme a certes un sens flou mais il a aussi une définition rigoureuse issue de recherches sociologiques sérieuses menées avec rigueur, recherches que l’on peut dire « scientifique ».

cf Inégalités et exigences de justice sociale en France - Note C Delarue

- L’intériorisation de la domination économique néolibérale.

Certains disent au PS ou chez les écologistes, qu’il faut bien accepter des mesures anti-populaires. Le propos est parfois repris par des personnes du peuple social (sous les 10 %) . N’est-ce pas là intériorisation de l’injustice sociale ? On sait que le néolibéralisme (à composante financière forte) enrichit très fortement les très riches et ce dans tous les pays. Lisez Michel Husson ou Jean Gadrey ou Jean-Marie Harribey ou même Picketty.

On pourrait donc s’étonner que l’idée de « mesures anti-populaires » ne soit pas plus sévèrement critiquée de la part des membres du peuple. A moins que le peuple, ce soit les autres et pas soi-même ! Et là on joue sur l’ambiguité du terme « peuple ».

- Stigmatisation des pro-justice sociale

Que dirait-on d’un journaliste qui dirait il va bien falloir accepter l’idée de mesures anti-oligarchie ? Il serait montré comme un proche de Besancenot et du NPA ou de JLM et du PG. Il en serait de même pour un homme politique du PS resté à gauche comme un Gérard Filoche - c’est un exemple, pas son propos réel - qui affirmerait qu’il faut prendre d’urgence des mesures anti-classe dominante ou des mesures contre les riches ceux du 1% ou de ceux du 3 ou 5% d’’en-haut. Le stigmate de marxiste à la justice sociale sommaire tournerait en boucle.

- Le choix des défenseurs de l’ordre injuste entre les deux grandes couches sociales victimes de l’injustice sociale

On préfère à droite comme pour la gauche centriste choisir entre

1 - prendre aux couches moyennes du privé ou du public pour donner un peu plus (très peu) aux couches modestes et pauvres façon Hollande

ou

2 - faire le contraire façon DSK en donnant à la couche moyenne supérieure, donc en préservant globalement les couches sociales moyennes comme classes « stabilisatrices » et d’appui du système quitte à laisser les couches modestes dans le besoin.

Dans les deux cas les très riches sont épargnés d’une juste ponction.

Dans les deux cas les principes de la justice sociale sont transgressés.

La justice sociale suppose en effet d’enrichir les plus pauvres en appauvrissant les plus riches - mais pas les « moyens » - ce qui n’est pas la stratégie fort en usage, qui elle consiste à enrichir les très riches et, pour le reste, "tantôt déshabiller Pierre (le moyen), tantôt déshabiller Paul (le modeste voir le pauvre).

cf Taxer les « moyens » et laisser s’enrichir les riches ! Ce n’est pas justice sociale !

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/010214/taxer-les-moyens-et-laisser-senrichir-les-riches-ce-nest-pas-justice-sociale

- Les libéraux, grands ennemis de l’égalité et de la justice sociale

Notez bien que certains à Contrepoints sont tellement défenseurs des très riches qu’ils confondent situation aisée et richesse oppulante (cf texte ci-dessous) . L’auteur confond l’idée de pouvoir sortir de la condition de travailleur modeste à petit et moyen salaire à vie avec compte à zéro en fin de mois - ce qui arrive à tous ceux percevant grosso modo moins de 2000 euros net par mois voire plus en fonction de la situation de famille avec l’idée de devenir travailleur aisé. Il confond donc l’aspiration courante à pouvoir épargner relativement aisément, mais comme travailleur qualifié disposant grosso modo entre 2500 euros net par mois et 4000 euros net par mois , avec la situation exceptionnelle et inadmissible des riches qui disposent de beaucoup plus... pour rien ! Avoir beaucoup trop c’est mal vivre ! C’est aussi une prédation ! Avoir suffisamment permet effectivement d’acheter sa maison ! Déjà chez les riches - à plus de 4000 euros net par mois selon Hollande 2007 ( ) - il faudrait raisonnablement distinguer aussi la zone des 4000 - 5000 euros net et ceux qui sont entre 10 000 et 25 000 euros par mois. Sachant que quelques super riches gagnent 25 000 euros par jour !

Christian Delarue

DSK : le candidat des classes moyennes | Atlantico
http://www.atlantico.fr/decryptage/dsk-candidat-classes-moyennes-46873.html

Jean GADREY : Le profil d’économiste de DSK
http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2011/05/10/le-profil-d’economiste-de-dsk-ii/

Hollande veut être « le président de la justice » face à la pauvreté
http://www.leparisien.fr/election-presidentielle-2012/candidats/hollande-veut-etre-le-president-de-la-justice-face-a-la-pauvrete-14-12-2011-1768357.php

Hollande doit être content : il y a moins de riches et plus de pauvres | Contrepoints
http://www.contrepoints.org/2013/12/11/149490-hollande-doit-etre-content-il-y-a-moins-de-riches-et-plus-de-pauvres

M F Hollande, distinguons les « petits riches » des gros ! C Delarue
http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1510


Brèves

24 septembre - Commission démocratie d’ATTAC : contributions.

Commission démocratie d’ATTAC : contributions.
http://amitie-entre-les-peuples.« (...)

8 janvier - De droite ou de gauche, maintien de la loi de mars 2004 contre les signes ostensibles de religion

Candidats de droite ou de gauche, maintien de la loi du 15 mars 2004 contre les signes (...)

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/