Les amalgames des créationnistes. C Delarue

dimanche 6 décembre 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Les amalgames des créationnistes.

Il pourrait être comique de lire sur des forums catho-intégristes, avant les attentats du 13 novembre 2015, des créationnistes imputer les penchants terroristes « à l’idéologie matérialiste-darwiniste » alors que la référence des dits terroristes est notamment religieuse (même si d’aucuns ajoutent « instrumentalisée » - débat sur ce point).

Les créationnistes sont des grands pratiquants de l’amalgame entre démarche scientifique et valeur morale et ils pervertissent la démarche scientifique par leur souci d’imbriquer science et valeur.

Depuis 150 ans, expliquent C Baudouin et O Brosseau (1) , les créationnistes n’ont de cesse d’assimiler la théorie darwinienne de l’évolution à une idéologie et de déplacer la discussion de cette théorie depuis le cadre scientifique vers le terrain des valeurs. Ces amalgames sont susceptibles de se retrouver dans les propos de tous les créationnistes, depuis les littéralistes jusqu’aux partisans spiritualistes d’une évolution non darwinienne (p201).

Les créationnistes évoquent des considérations morales et sociales pour discuter de la validité d’une théorie scientifique. Ce qui les dérange particulièrement est la place attribuée à l’espèce humaine qui, d’un point de vue biologique, n’a pas de position particulière dans le monde animal. Selon eux, nier le statut « spécial » de l’humain créé à l’image de Dieu revient à lui enlever toute morale (et à le rabattre sur le seul jeu des instincts et des impulsions).

Les créationnistes n’hésitent pas, intentionnellement ou par ignorance, à faire passer la théorie darwinienne de l’évolution pour une idéologie matérialiste et la rendre responsable de la perte des valeurs, du racisme, du nazisme, du communisme.

Il s’agit, expliquent les auteurs, d’une stratégie dite de « déshonneur par association » qui est particulièrement efficace face à un public non averti, et qui s’appuie sur des raisonnements simplistes.

Christian DELARUE

1) Après « Les créationnismes, une menace pour la société française », paru en 2008, les scientifiques Cyrille Baudouin et Olivier Brosseau, reprennent et enrichissent leur enquête avec « Enquête sur les créationnismes. Réseaux, stratégies et objectifs politiques ».

http://www.tazius.fr/les-creationnismes/accueil.html

Lire aussi

Enquête sur les créationnismes. Réseaux, stratégies et objectifs politiques
Cyrille BAUDOUIN & Olivier BROSSEAU, 2013, Paris, Belin, 335 p.
Note de lecture sur Cairn info par Élise Tancoigne
https://www.cairn.info/revue-anthropologie-des-connaissances-2014-2-page-489.htm


Navigation

Articles de la rubrique