Le syndicalisme de luttes, outil historique de conquêtes sociales - Christian Delarue

dimanche 8 août 2021
par  Amitié entre les peuples
popularité : 9%

Le syndicalisme revendicatif de luttes, outil historique de conquêtes sociales

JPEG - 49.6 ko

XXX

Le propos n’est plus évident du fait de l’intensité de la lutte de classe menée par les classes dominantes depuis plus de 30 ans ! Il est devenu à minima outil de défense des conquêtes sociales et historiques.

Le syndicalisme revendicatif de luttes a été historiquement et reste encore un réel outil de très fortes conquêtes sociales contre les classes sociales dominantes, notamment en matière de sécurité sociale, de travail, de logement, de santé, de revenu minimal, d’égalité territoriale dans l’accès aux services publics, de gratuité de certaines prestations, de fiscalité, etc...

Ces conquêtes sociales profitèrent nettement au peuple-classe, tant pour les ouvriers et chômeurs que pour les employés et cadres, tant en France qu’au plan mondial (les PIDESC). Le système patriarcal dominant a d’abord affecté ces conquêtes aux hommes et aux nationaux (communautarisme national) mais le syndicalisme revendicatif, dans sa forte logique d’égalité, a étendu progressivement ces conquêtes sociales aux femmes et aux non nationaux, donc aux travailleurs et travailleuses résidant sur le territoire national sans être français pour peu que certaines conditions soient remplies : durée d’installation, paiement des impôts notamment .

Le syndicalisme a du tenir compte de problèmes nouveaux comme la dégradation de la nature mais tout en veillant que les ouvriers et employés n’en fassent pas les frais. Car il s’inscrit dans une démarche visant l’égalité réelle.

Le syndicalisme de lutte n’a pas fini sa tâche ! Celle-ci est même plus décisive de nos jours face à Thanatos, soit l’entreprise de libéralisation-destruction des classes dominantes.

Ce syndicalisme revendicatif de luttes a pu user contre le patronat (le CNPF puis le MEDEF en France et leurs épigones au sein de l’Union européenne) et plus largement contre les classes dominantes au sein du 1% de tous les outils nécessaires pour vaincre notamment la grève prolongée, les manifestations de rue, les blocages d’entreprises pour les formes radicales et les négociations à froid pour les formes plus modérées.

Ce syndicalisme a permis de créer peu à peu au fil des décennies un Etat social aujourd’hui démantelé par plus de 30 ans de politiques dites de « thatchérisation du monde » (Reagan et Thatcher de la fin des années 70 et tournant de l’austérité en France en 1983 - 1), autrement dit de lois très destructrices des conquêtes sociales au profit des classes dominantes prédatrices qui s’engraissent sur le dos du peuple-classe.

Les privatisations et les contractualisations sont nettement des outils de fragilisation et de précarisation des statuts stabilisateurs des droits sociaux avantageux pour le monde du travail (système de la carrière).

Privatisations et contractualisations créent aussi un monde de compétition et d’inégalités économiques et sociales source de chacun pour soi et de darwinisme social à l’opposé d’un monde de solidarité, d’un monde pacifié.

Christian Delarue
Syndicaliste CGT Rennes

1) La thatchérisation du monde et l’extrême-droite économique : un trajet vers la ploutocratisation du monde. Christian DELARUE - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/La-thatcherisation-du-monde-et-l-extreme-droite-economique


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/