Le sexoséparatisme au Maroc selon Ilhem Rachidi

lundi 29 février 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

Le sexoséparatisme au Maroc selon Ilhem Rachidi

Ce sexoséparatisme ne se limite pas à l’imposition de l’hypertextile aux femmes, il va jusqu’aux formes dures de la réclusion à la maison avec sorties accompagnées par un homme, pas n’importe qui, souvent un frère ou le mari ou père, et les femmes doivent être « bâchées » sous hypertextile, soit le voile plus la jupe ras du sol - C’est çà et pas autre chose !

CD

Citons le passage

Prêches radicaux dans certaines mosquées, discours rétrogrades et misogynes sur les ondes radio, professeurs qui défendent un Islam ultra conservateur. Ces dérives encore trop fréquentes et banalisées dans la société marocaine, qui mettent à mal les actions officiellement menées pour un islam local plus tolérant, persistent malgré les efforts des autorités. Ahmed Assid prend pour exemple les programmes des émissions des radios locales. Sur l’une d’entre elles, raconte-t-il, un fqih (expert en questions islamiques) défendait récemment la violence à l’égard des femmes car, disait-il, empêcher un époux de frapper sa femme, c’est suivre des valeurs occidentales. Dans un autre programme, un intervenant jugeait qu’une femme ne devait jamais voyager sans être accompagnée par un homme.

Le Maroc donne un tour de vis face à l’islamisme | PAR ILHEM RACHIDI - 26 FÉVRIER 2016 - MEDIAPART
https://www.mediapart.fr/journal/international/260216/le-maroc-donne-un-tour-de-vis-face-lislamisme


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)