Le macronisme, un européisme pour les riches contre les peuples-classe.

mercredi 7 février 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Le macronisme, un européisme pour les riches contre les peuples-classe (de l’Union européenne).

A l’heure ou on évoque le populisme, tant de droite que de gauche on peut être étonné du mépris de ces hommes politiques pour le peuple, comprenez le peuple-classe. En fait comme le souligne un auteur - que je cite ici par deux fois - ces populistes sont surtout des nationalistes et la nation ce n’est pas le peuple-classe. Le nationalisme et un communautarisme qui aime plus les riches dans le peuple que les couches et classes populaires, surtout ceux qui ne sont que simples résidents .

Dans une étude récente, où il analyse la physionomie idéologico-politique de la droite nationale-populiste européenne (et révèle du même coup des aspects importants de l’identité populiste de gauche), Pierre-André Taguieff a souligné que ces mouvements antipartis étaient plus nationalistes que populistes et mettaient en avant des problèmes d’« identité nationale » ou même de « souveraineté nationale ». Leur populisme n’est pas une idéologie mais reflète la manière anti-conventionnelle par laquelle ils veulent « renverser » le système politique. Ils ne sont ni révolutionnaires ni traditionnalistes, mais nationalistes, et prônent une variante ou une autre du nationalisme (identité/souveraineté).

M Macron lui s’est défendu d’être populiste . Il a prétendu par contre être révolutionnaire ! Il a menti ! Il sert surtout les riches - notamment sa fraction financière - et les autres au sein du peuple-classe doivent suivre !

L’idéologie de M Macron associe la préférence pour les riches et notamment la finance, les grands actionnaires (cf Médiapart ) à la défense de l’Union européenne et son ordolibéralisme, dont on connait la dureté et la fermeté de son oligarchie prédatrice et austéritaire contre le peuple-classe de Grèce.

Le monde du travail de France a élu M Macron comme nouveau Président des riches, le premier étant Nicolas Sarkozy (le rapprochement vient des mêmes sociologues auteur du livre qui porte ce titre). François Hollande apparait entre ces deux figures droitières comme un social-libéral plus modéré bien qu’ayant appliqué lui aussi les funestes remèdes néolibéraux .

Christian DELARUE

De quoi l’autoritarisme des mouvements populistes est-il le nom ? - Telos
https://www.telos-eu.com/fr/de-quoi-lautoritarisme-des-mouvements-populistes-e.html

Le gouvernement vient d’offrir un million et demi d’euros annuels à chacun des 100 Français les plus riches. Pendant ce temps, le magazine 60 millions de consommateurs, associé à l’Unaf (Union nationale des associations familiales), révèle que les banques ont prélevé en moyenne six milliards d’euros sur le dos des plus pauvres…
Banques : de l’ISF à l’impôt sur l’infortune | Mediapart
https://www.mediapart.fr/journal/france/301017/banques-de-l-isf-l-impot-sur-l-infortune?onglet=full


Brèves

9 novembre 2017 - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts