Le double non réductionnisme de l’imam Chalghoumi - C Delarue

mardi 12 janvier 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 14%

Le double non réductionnisme de l’imam Chalghoumi

Lui aussi évoque, comme moi (1) dans une même phrase le refus d’un double réductionnisme. « Réduire une femme à son corps et l’islam au voile est stupide, l’un comme l’autre » écrit l’imam Chalghoumi. Cette phrase est issue de son livre « L’Islam de France » (Ed Cherche midi - 2010) en page 231.

Non pas que le corps d’une femme soit sans importance pour autrui (il peut attirer et c’est alors un plaisir de le voir dont il convient de ne pas abuser ), non pas que le voile islamique soit sans effet, car lui il peut déplaire (sauf chez les sexoséparatistes qui l’imposent), surtout dans certaines situations (proximale et de longue durée), mais il est vrai aussi que, dans l’un et l’autre cas, il est bon d’appliquer, le mieux possible, le principe du « double regard » contre une réduction de l’être humain à son apparence.

Ceci dit, ce principe dans sa double application n’est pas un motif pour forcer les croyantes à se voiler (cas des intégrismes), ni forcer les croyantes à se dévoiler (lorsque ce voilage est libre).

Il peut y avoir des limites à ce principe qui concerne les mineurs.

Au plan de la société globale, la limite de ce principe reste la pluralité réelle des pratiques vestimentaires, signe de liberté, et donc le non recouvrement sous vêtements de type « hypertextile » (pas que le voile) pour une très grande majorité de femmes.

Christian Delarue
MRAP Rennes

1) Lire ma théorie du « double regard »
http://amitie-entre-les-peuples.org/La-theorie-du-double-regard-de-C


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)