Le contrôle exceptionnel et unilatéral des capitaux en cas d’agression économique.

lundi 4 janvier 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 11%

Le contrôle exceptionnel et unilatéral des capitaux en cas d’agression économique.

Dans le livre collectif « Europe, l’expérience grecque - Le débat stratégique » (Ed du Croquant - Collection Detox - nov 2015) Pierre KHALFA et Thomas COUTROT évoque une stratégie médiane d’affrontement interne à l’Union européenne et donc entre « sortie » et capitulation.

Ce point sera débattu lors du « Colloque le 16 janvier 2016 : Face à l’Union européenne, quelle stratégie pour sortir de l’austérité ? » de la Fondation Copernic
http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article1199

Outre un moratoire de la dette, ils défendent la possibilité d’un contrôle unilatéral des capitaux, comme pour Chypre en mars 2013, ce pour empêcher une agression économique par aspiration des fonds détenus par les banques (grecques).

Cette perspective était déjà évoquée dans Le Monde (1) en ces termes : « En cas de crise financière, la mesure reste toutefois un mal nécessaire. Adoptée lors de la crise asiatique des années 1990 en Malaisie ou en Thaïlande, en Islande en 2008 ou à Chypre en 2013, la restriction des sorties d’argent doit éviter un « bank run », des retraits massifs d’argent qui conduiraient à la banqueroute des banques et à l’assèchement de l’économie. »

C Delarue

1) Grèce : la perspective du contrôle des capitaux

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/06/22/grece-la-perspective-du-controle-des-capitaux_4658996_3234.html