Le Préfet de Corse reçoit une délégation de racistes : le MRAP est indigné !

mardi 29 décembre 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Le Préfet de Corse reçoit une délégation de racistes : le MRAP est indigné !

Pendant deux jours, vendredi 25 et samedi 26 décembre des racistes ont défilé à Ajaccio aux cris de « les arabes dehors » et « il faut les tuer ».

Passant aux actes, les manifestants ont détruit un lieu de culte.

La seule réponse que l’on attendait de l’État était la répression du racisme et non une réunion où le représentant de la République dialoguerait avec les racistes agissant en bande organisée.

« J’ai reçu une délégation pour leur demander de cesser ces mouvements et cette démonstration qui donne un image désastreuse de la Corse » à déclaré le Préfet.
Heureux de cette rencontre mondaine qui les légitimait, les leaders du rassemblement raciste ont alors déclaré être satisfaits des « engagements de l’État » !
Cette réunion effarante entre un Préfet et les représentants de la horde raciste scandalise le MRAP

Faut-il rappeler à Monsieur le Préfet de Corse et au Ministre de l’intérieur, que l’appel collectif au meurtre raciste n’est pas une opinion avec laquelle on débat entre gens de bonne compagnie, mais un délit que l’on sanctionne sans dialogue avec la force de la loi et par la répression qui s’impose.

Rappelons aussi qui ce qui était en jeu n’était pas « l’image » d’une Corse qui n’est en aucun cas responsable des actes d’une minorité, mais la peur bien réelle des populations du quartier visé ; immigrés , fils et filles de l’immigration ou encore musulmans.
Faut-il en conclure que le Préfet va, dans les jours qui suivent, lancer des cartons d’invitation à une délégation des voyous qui ont caillassés les pompiers d’Ajaccio, avant de les réceptionner sous les lambris de la République pour leur demander de ne plus donner une mauvaise image de l’Ile de beauté ?

Paris le 29 décembre 2015