Le MRAP national s’associe au communiqué de la fédération du Rhône et porte plainte contre le quotidien Le Progrès.

samedi 26 avril 2014
par  Amitié entre les peuples
popularité : 15%

Le MRAP national s’associe au communiqué de la fédération du Rhône et porte plainte contre le quotidien Le Progrès.

Dans son édition du 22 avril 2014, le quotidien Le Progrès publie une enquête sur la délinquance dans le Rhône qui met en cause d’une manière scandaleuse des personnes en raison de leur origine ethnique, de leur nationalité ou de leur lieu de résidence.

Précisant faussement que « les statistiques par nationalités ne sont pas autorisées », le journal mélange les nationalités et les origines ethniques en citant ainsi comme principaux responsables de la criminalité organisée, les « Roms » ou les « gens du voyage ». Les « africaines » et les « réseaux blacks » seraient les principaux responsables de la prostitution. Les « Marocains », les « Albanais » et les « groupes de cités », eux seraient les spécialistes du trafic de stupéfiants.

En stigmatisant ainsi des catégories entières de citoyens en raison de leur origine, de leur nationalité, de leur mode de vie ou de leur lieu d’habitation, sans jamais ne citer aucun chiffre, Le Progrès montre une certaine conception du journalisme qui a été saluée immédiatement par le Front National.

Le MRAP Rhône qui condamne cette banalisation insupportable du racisme a décidé de porter plainte contre Le Progrès pour incitation à la haine raciale. Un journal ne peut insulter ainsi de très nombreux citoyens en incitant ouvertement à la haine raciale et violer impunément la loi.

Paris, le 24 avril 2014.

— 
Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples
43 bd Magenta - 75010 Paris
Site web : http://www.mrap.fr