Le MRAP et le défilé de 200 néo-nazis

mercredi 19 janvier 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 3%

Le MRAP exprime son indignation face au défilé, en toute impunité, de près de 200 néo-nazis , bras tendus, au coeur de Paris, samedi 15 janvier. Certains seraient des membres de Génération identitaire, groupuscule dissous en mars dernier en raison d’actions violentes et de propos racistes, voire de projets d’attentats, d’autres des Zouaves de Paris également dissous après avoir agressé un militant de SOS Racisme au meeting d’Eric Zemmour.
Ce sera à la justice de déterminer s’il s’agit du salut hitlérien ou d’un « clapping ».

Quoi qu’il en soit, des violences intolérables ont été commises par plusieurs manifestants sur le parcours du cortège. Des journalistes ont été victimes de violences et de menaces de mort sans que les forces de police n’interviennent, des personnes assises à une terrasse ont subi une violente pluie de coups ; il n’a été procédé à aucune interpellation.
Aucune force de l’ordre autour de cette manifestation d’extrême-droite tandis qu’au même moment, au nord de Paris, une autre manifestation « bénéficiait » d’un encadrement musclé avec deux fois plus de force de l’ordre que de manifestants ! Le MRAP demande des explications d’autant que la demande d’autorisation de manifester de l’extrême droite venait d’une organisation « satellite » de Génération identitaire mais a malgré tout été acceptée.
Le service juridique du MRAP étudie les suites à donner .

Paris le 18 janvier 2022