Le MRAP est-il marxiste ?

jeudi 13 mai 2010
par  Amitié entre les peuples
popularité : 23%

AOUNIT, DULIEU, DELARUE : Le MRAP est-il marxiste ?

Réponse à un anti-mrap qui n’aime pas les marxistes.

Michel Alain Labet de Bornay : Réponse aux Islamos Marxistes du MRAP National

Les morceaux choisis sont ci-dessous

MA LdB s’en prend à Mouloud AOUNIT, Jean-Claude DULIEU et Christian DELARUE et à la direction du MRAP devenu selon la rhétorique habituelle islamo-marxiste.

* * *

A suivre le fiel répandu sur le web, il y aurait des marxistes au MRAP. Disons le tout de suite : c’est certain. Mais cela constitue une richesse d’analyses et un apport d’expériences pour la lutte contre les dominations, les oppressions dont le racisme est l’un des vecteurs. On ne saurait dire sérieusement pour autant que le MRAP est marxiste. On pourrait en dire autant de la CGT (cité ci-dessous par l’auteur) mais plus encore du MRAP.

Les membres du MRAP - bien que le MRAP soit membre co-fondateur d’ATTAC - ne sont même pas tous altermondialistes alors que l’altermondialisme forme un spectre large pluriel d’analyse critique du néolibéralisme. Comme dans le MRAP on y trouve des écologistes non marxistes, des membres du PS non marxistes . Il en est ainsi tant au MRAP qu’à la CGT ou qu’à ATTAC. L’auteur n’a jamais eu l’occasion de lire des statistiques des votes des adhérents des différents syndicats de salariés. Il y verrait l’étalement des votes même si les membres de SUD et de la CGT votent plus « à gauche de la gauche » que les autres.

Quant au marxisme, si tenté que l’on puisse le mettre valablement au singulier comme s’il y avait qu’une seule façon de le déployer, il n’est nullement un mode de penser imposé ou dominant. Quant à l’islamo-marxiste, il s’agit à l’évidence plus d’un mot-valise stigmatisant qu’une catégorie philosophico-politique définissant un courant de pensée. La compatibilité de l’islam et du marxisme est un monstre épistémologique et un monstre théorique non réalisé à ma connaissance et ce à la différence de la théologie de la libération ou du freudo-marxisme qui eux ont quand même réussi à produire de façon certes très hétérodoxe un agencement relativement cohérent des catégories de pensées à priori incompatibles.

Je ne compte pas répondre plus à ce discours tant les assertions manquent de contenu probant. Le « salafisme remplaçant le marxisme » c’est pour les esprits faibles pas pour des intellectuels critiques.

Christian DELARUE

Extraits de Michel Alain Labey de Borney

Créé par le communiste Albert Lévy un militant communiste (ce que le MRAP nomme « Progressiste ») en 1949, pour fidéliser les sympathisants juifs. Le MRAP que les méchantes langues de riposte laïque nomme (Mouvement
pour le Respect et l’Allégeance au Prophète) est membre fondateur d’ATTAC, (Association Tyrannique et Totalitaire Autoritaire et Communiste). Une association marxiste.

*

Un exemple pari des milliers d’autres, le fonctionnaire des finances monsieur Christian DELARUE, Alter mondialiste, Membre du conseil d’administration d’ATTAC France, responsable antiraciste (MRAP) avoue
nettement être marxiste.

Extraits :
« Je suis engagé au sein du MRAP - Mouvement contre le Racisme et pour l’amitié entre les peuples - depuis 1980 à Brest et je suis devenu président du comité rennais du MRAP depuis 1984/85 quand l’ancien président est parti sur Nantes. (…) Issu du christianisme, je suis devenu marxiste quand la gauche commençait à pencher à droite et abandonnait le marxisme. En juin 1985 j’entre à la Ligue Communiste Révolutionnaire. » N.B : Il a été responsable du secteur « Jeune » de la très marxiste CGT. Au MRAP il a remplacé la « camarade » qui était la déléguée membre co-fondatrice d’ATTAC France.

*

Et regardez donc cet excellentissime Monsieur Aounit Mouloud ? Battu (une vingtaine de voix sur 400) lors du vote d’investiture du candidat communiste dans la 3e circonscription législative de Seine-Saint-Denis il prétendait se servir de son image « d’antiraciste » (blague ?) dans le cadre électoral en faisant acte de candidature, au sein du Parti Communiste Français, pour un poste de député dans la circonscription d’Aubervilliers. A part ça le MRAP est apolitique.

*

Voulez vous un autre exemple, soit ; le cas de Monsieur Jean-Claude DULIEU Président régional du Mrap du Nord et vice président national. Monsieur Dulieu est un élu communiste (Extrême gauche minoritaire) de
Valencienne, monsieur Dulieu est certainement lui aussi « apolitique » et laïc ?

*

Ne vous y trompez pas le Mrap est un mouvement politique communiste. Le MRAP est une organisation politique marxiste : le MRAP, « association mise en orbite par le Parti communiste », selon les termes de Maître William Goldnadel (Radio J le 5 septembre 2003), est une organisation politique puisque son Président et porte-parole ainsi que de nombreux présidents de comité locaux, membres d’Attac ou conseillers municipaux communistes apportent systématiquement leurs soutiens aux candidats communistes lors des élections. Ainsi, pour la présidentielle de 2007, monsieur Aounit a soutenu Mme Marie Georges Buffet. Cette politisation extrême entraîne d’ailleurs de vives contestations au sein même de la sublime association néo marxiste communiste.

En deuxième lieu, le Mrap National est bien une organisation politique Islamo marxiste. Tout laisse penser que l’islam est en passe de devenir le marxisme de notre temps. Si Youssouf Fofana avait grandi une génération plus tôt,
ils seraient devenus membres de la bande à Rouillant plutôt que des extrémistes islamistes. La dictature du prolétariat, a cédé la place au salafisme comme la réponse à l’angoisse personnelle transcendante de certains jeunes « Français ».

.../...