Le MRAP en défense de Charlie Hebdo. Pourquoi ?

lundi 7 novembre 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Le MRAP en défense de Charlie Hebdo. Pourquoi ?

Contrairement à ce que disent quelques compagnons de route du PIR et des membres de « MRAP Pluriel » (minorité hors CA) il importait que la gauche, les écologistes et le MRAP ne laissent pas la droite seule à intervenir contre les extrémistes qui ont attaqué Charlie Hebdo.

On a dit et répété - sans preuve (on ne sait rien mais on suppose) - qu’il s’agissait d’extrémistes musulmans. Eh bien précisément il importait au MRAP enclin à combattre toutes les formes de racisme et donc les musulmans victimes d’islamophobie qu’il ne s’agissait pas là d’islamophobie et de musulmans ordinaires. On peut le faire à moins car les musulmans radicaux comme tous les autres intégristes religieux ne sévissent pas seulement par les armes et le terrorisme. Ils ont d’autres pratiques condamnables, notamment contre les femmes.

Évidemment, il ne faut pas compter sur le PIR pour montrer cette distinction. Quand à « MRAP Pluriel », certains de ses membres s’étonnent de voir le MRAP manifester à côté de - parait-il (point non vérifié) - Caroline Fourest, Mohamed Sifaoui, Ni Pute Ni Soumise, Fadela Amara... qui certes ne sont pas nos amis habituels. Et bien, il y a des cas ou cela doit changer dans le MRAP ! De plus il y avait là toute la gauche et de nombreuses associations amies.

« Le MRAP n’assure pas la défense de l’islam » (comme le répète les racistes mais aussi des naifs) et encore moins celle des intégristes. Il distingue une forme de racisme - celle qui frappe les musulmans - de l’intégrisme qui mérite une sévère critique. Il était donc nécessaire de ne pas laisser la droite combattre seule l’extrémisme religieux. Elle se serait proclamée seule à le faire. Elle nous aurait accusé de soutien de l’extrémisme. On trouve déjà cela sur le web.

Certes il y a de l’islamophobie dans l’air alors qu’elle est combattue mais cet air vient aussi d’une confusion entre musulmans ordinaires et musulmans intégristes qu’une certaine gauche radicale tend à effacer alors que c’est une grosse source de racisme ! Comment ne pas voir que des groupes racistes - identitaires ou « catho-laics » - ne cessent d’amalgamer les musulmans ordinaires aux musulmans radicaux. Ils refusent aussi de critiquer tous les intégristes car pour eux il n’y a que les musulmans de dangereux . Christine TASIN appelle d’ailleurs à ne pas aller pour ce motif à cette manifestation du 6/11/2011 en fustigeant les « islamo-collabo ». Eh bien voilà le MRAP et la gauche ne sont ni islamo-collabo ni christiano-collabo ni judéo-collabo. Il n’y a aucune guerre enclenchée par une religion. Les musulmans vivent en citoyens ordinaires comme les chrétiens et les juifs. Il existe simplement des « fous furieux » dans chaque religion... et des racistes républicains !

Par ailleurs, contrairement à ce que disent certains, cette prise de position d’indignation n’empêche nullement la gauche, les écologistes et le mouvement social de se positionner sur tous les autres problèmes qui surgissent : les roms, les sans-papiers, la xénophobie, etc. Ce que ne fait pas la droite évidemment.

Christian DELARUE

Ex membre du bureau exécutif du MRAP