Le 14 mars contre l’austérité assiégeons la Banque de France ! Collectif rennais

lundi 9 mars 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Le 14 mars contre l’austérité assiégeons la Banque de France !

Et le 18 mars, Blockupy Frankfurt

Chaque semaine apporte un nouveau scandale d’évasion fiscale impliquant les banques. Chaque mois voit un nouveau chiffre record de chômeurs inscrits à Pôle Emploi. Chaque année voit un nouveau record d’émissions de CO2. Les classes dominantes détruisent nos vies et la planète.

En Europe, un peuple s’est dressé contre les politiques désastreuses imposées par la Troïka et l’oligarchie financière.

La Grèce a décidé d’en finir avec l’austérité et de taxer les riches pour donner la priorité aux classes populaires. Elle demande un allègement substantiel de sa dette dont le fardeau empêche toute politique alternative.

Mais le nouveau gouvernement grec se heurte au chantage des institutions européennes et de nos gouvernements : « renoncez à votre programme ou nous coupons les crédits ».

La Banque centrale européenne menace de laisser tomber les banques grecques, ce qui provoquerait leur faillite et amènerait sans doute la Grèce à sortir de l’euro.

Le combat du peuple grec est le nôtre : il permet d’engager de façon concrète le débat sur la mobilisation pour des politiques alternatives en Europe et en France.

Le 18 mars à Francfort, se tient Blockupy Frankfurt : des dizaines de milliers de manifestants venus d’Allemagne et de toute l’Europe manifesteront lors de l’inauguration du nouveau et luxueux siège de la BCE.

Nous serons avec eux, pour exiger une autre BCE, qui finance non pas la spéculation des banques mais la transition écologique et sociale.

Le 14 mars, en écho anticipé à Blockupy, nous (http://www.audit-citoyen.org /) organisons partout en France Blockupy BdF : des rassemblements citoyens devant les succursales de la Banque de France, membre du Système européen de banques centrales.

Contre l’austérité et le chantage européens Pour un audit et une restructuration décisive des dettes publiques.

Pour le droit du peuple grec et des peuples européens à décider eux-mêmes de leur avenir, un avenir de solidarité et de démocratie.

Le Collectif pour un audit citoyen de la dette publique rassemble des organisations associatives (Attac, CADTM, AITEC, Fondation Copernic, Amis de la Terre, Economistes atterrés, AC !, ...) et syndicales (CGT, FSU, Solidaires...), voir audit-citoyen.org.

Pour l’animation des rassemblements nous proposons une action symbolique « Détruisons le mur de l’austérité ». Le 14 mars chaque participant-e amène un carton de déménagement où elle-il a inscrit une phrase sur les dégâts de l’austérité. On empile les cartons pour construire un mur devant la succursale de la Banque de France.
L’action se termine quand les participant-e-s détruisent le mur en y projetant des ballons où sont inscrites des solutions (« Démocratie », « Annulons les dettes », « Justice sociale », « Egalité », « Sauvons la planète », etc...).

Les enjeux posés au peuple grec sont aussi les nôtres. La Grèce est le terrain expérimental de ce qui nous attend demain si nous laissons faire. Plus que jamais, le sort des peuples européens est étroitement lié. Si nous voulons mettre à bas le mur de l’austérité, du chômage, du recul de la protection sociale et du droit du travail, c’est l’Europe des luttes qu’il nous faut construire dès aujourd’hui en soutien au peuple grec.

C’est pourquoi, à Rennes, le collectif de soutien au peuple grec* vous donne rendez-vous le samedi 14 mars à 10h30, devant le siège de la Banque de France, rue de la Visitation !

VENEZ NOMBREUX !

*ATTAC, CADTM, Fondation Copernic, Amis du Monde Diplomatique, Parti Communiste Français, Parti de Gauche, Ensemble, Jeunes écologistes-EELV, Mouvement des Jeunes Socialistes, Solidaires35, NPA.