La philosophie résumée d’Erich FROMM - Christian DELARUE

mercredi 8 avril 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 26%

La philosophie résumée d’Erich FROMM

J’ai lu longtemps et assidument EF avant de m’éloigner... mais je le cite souvent dès qu’un aspect éthico-politique surgit.

I – Problématique philosophique générale : La critique frommienne des insuffisances de la philosophie classique  :

Est-il possible de parler d’essence humaine, de nature humaine ? La question se pose sérieusement car pour Erich Fromm, la conception classique de l’homme pose un dilemme :

- soit l’homme est une substance
. Alors soit l’homme porte le mal en lui , soit inversement il est « homme de bien », mais il ne peut évoluer.

- soit l’homme est en perpétuel devenir
mais il n’a plus de définition.

E Fromm propose de sortir du dilemme par une conception dialectique et matérialiste particulière.

II – La conception d’E. Fromm pour sortir du dilemme : une conception dialectique et matérialiste particulière de l’humain.

Difficile de résumer plus que dans ces trois points :

1 - Sa définition de l’humain : il est doublement contradictoire !

Ce dernier vit en permanence dans une contradiction qui prend racine dans les conditions de l’existence humaine . La contradiction est inhérente à l’espèce humaine.

- L’homme est :

à la fois animal et intelligent

à la fois dans la nature et transcendant celle-ci.

- L’homme est donc souvent en proie à un conflit .

2 - Choisir la solution positive  :

Ce n’est pas tout de dire que l’homme est dans le conflit, il convient d’indiquer une solution :

- la solution régressive consiste à rejeter sa part humaine, sa conscience

- la solution progressiste vise à développer son humanité.

Il préconise de se garder du « durcissement du coeur »

L’homme doit donc lutter contre les tendances régressives.

3 – Cette lutte est théorique et pratique, individuelle et collective.

C’est dans « l’Art d’aimer » que Fromm explique la double nature – théorie et pratique - de ce combat humain. Outre la théorie il explique surtout qu’il s’agit d’un art, et donc d’une discipline.

Puisque toute personne, ou presque, est susceptible de régresser dans un état archaïque (*) - même si les plus entraînés « chutent » moins souvent - tout humain, constamment, et quasiment à chaque étape de sa vie, doit faire des choix de développement humain.

Christian DELARUE

* p 173 de « Le cœur de l’homme »

http://krismondial.blogg.org/je-suis-un-homme-fait-de-tous-les-hommes-a116007992


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/