La DGFIP - Bercy - mise sur le capitalisme cognitif soutenable socialement et écologiquement

mercredi 17 juillet 2019
par  Amitié entre les peuples
popularité : 5%

La DGFIP - Bercy - mise sur le capitalisme cognitif soutenable socialement et écologiquement

A l’heure ou le G7 en préparation (à Chantilly ces 17 et 18 juillet 2019) annonce (1) sur le site gouvernemental - economie.gouv.fr - qu’il s’agit d’aller vers un CAPITALISME PLUS JUSTE socialement ET PLUS DURABLE écologiquement (cf Réunion des ministres des Finances et gouverneurs de Banques centrales du G7 à Chantilly, les 17 et 18 juillet) la DGFIP, une des plus importantes Direction du pays va supprimer prochainement des centaines de Trésoreries et d’emplois dans le pays sous le nom de « géographie revisitée » !

II - Contradiction entre les objectifs et le projet ?

Pourquoi la DGFIP supprime-t-elle un très grand nombre de Trésoreries dans les campagnes au risque de la désertification ? Et d’autres services en plus dans les villes d’importance ? Raison budgétaire bien sûr : dogme de la moindre dépense . C’est aussi qu’elle veut prendre en considération les évolutions technologiques et notamment le fait de l’usage de masse d’internet. Ce qu’on a pu appeler le nouveau capitalisme cognitif !

- L’un des problèmes qu’il lui faut régler - mais ce n’est évidemment pas le sien en propre - c’est notamment l’allocation de ressources financières vitales aux victimes massives et structurelles du chômage et du passage du capitalisme industriel au capitalisme cognitif (si on accepte ces termes et ce changement de modèle théorique ce qui est très incertain). Là il semble qu’il n’y ait - hors le « on ferme les yeux » sur la nouvelle question sociale - que deux solutions positives de ce côté là : soit une nouvelle RTT hebdomadaire forte pour favoriser les embauches, soit l’allocation d’un revenu inconditionnel d’autonomie.

Ce débat, en cours depuis trente ans, est toujours renouvelé mais non totalement tranché. Il y a bien eu une RTT à 35 heures sous Jospin au début des années 2000 qui a eu une certaine efficacité reconnue. Mais les effets sont épuisés. Le chômage structurel et lourd est là. Installé !

« il est vain écrit (2) Michel HUSSON de vouloir subvertir le capitalisme en lui opposant la revendication d’un revenu garanti, si on lui abandonne la maîtrise de la production marchande. Notre axe de subversion est celui de la réduction du temps de travail, qui permet à tous et à toutes de travailler, mais en travaillant moins. » Refuser le travaillisme proposant de « travailler plus pour celles et ceux qui travaillent déjà »

- L’autre problème concerne « l’injustice territoriale » qui est tout à la fois écologique (pollution accrue) et social (discrimination territoriale dans l’accès inégal aux services) puisque les campagnes sont toujours occupées (et c’est heureux semble-t-il) par des populations diverses et qu’internet ne réponds évidemment pas à tout (des problèmes surgissent fatalement et constamment : pas de vie humaine sans problème nouveau à résoudre). Autrement dit il va falloir prendre sa voiture - le train se raréfie paradoxalement et dramatiquement comme solution pertinente au plan écologique - pour aller en centre-ville et trouver réponse aux questions.

II - Une critique (de 2003) : Capitalisme cognitif et capitalisme réel selon Michel Husson (2)

Le vecteur de cette grande mutation est la « révolution des NTIC » (nouvelles technologies de l’information et de la communication) dont les principales caractéristiques peuvent être ainsi résumées2 :
- rôle croissant de l’immatériel, « virtualisation » de l’économie ;
- rôle de l’information et d’Internet
- captation par l’entreprise et le marché de l’innovation sociale ;
- rôle des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication) ; - invalidation du modèle classique (« smithien ») de division du travail ;
- rétroaction entre consommation et production ;
- dissolution des lignes de partages entre capital et travail homogène ou entre qualifiés et non qualifiés ;
- montée de la société de réseau ;
- déclin du paradigme « énergétique et entropique » dans la production de richesses ;
- rôle dominant des économies d’apprentissage dans la concurrence ;
- importance des savoirs implicites non codifiables et irréductibles à du machinisme ;
- globalisation de la performance ;
- spécificité du bien information quant à son usage et à son appropriabilité ;
- généralisation du phénomène d’externalités.

Christian DELARUE.

1) cf Réunion des ministres des Finances et gouverneurs de Banques centrales du G7 à Chantilly, les 17 et 18 juillet | Le portail des ministères économiques et financiers
https://www.economie.gouv.fr/G7-finance

2) http://hussonet.free.fr/cogniti.pdf

nb JUSTICE TERRITORIALE contre le rétrécissement du maillage territorial.

http://amitie-entre-les-peuples.org/JUSTICE-TERRITORIALE-contre-le-retrecissement-du-maillage-territorial


Brèves

27 avril - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/