L’intégrisme religieux comme une des grandes logiques mondiales de domination. C Delarue

jeudi 7 mars 2013
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

L’intégrisme religieux comme une des grandes logiques mondiales de domination.

Contribution pour le Forum social de Tunis 2013.

Reprendre la Déclaration d’Athènes 2006 sur l’intégrisme.

par Christian DELARUE du Groupe société du CS d’ATTAC

XX

J’ignore à ce jour qui va participer à ce Forum. J’ai lu un texte (non publié à ce jour) qui laisse entendre la participation au Forum de musulmans défendant la charia. On sait ou on devrait savoir qu’il y a plusieurs « charia », des « soft » et des « hard ». Mais aucune ne me semble – je suis prudent - compatible avec la Charte des Forum sociaux.

Le problème est que ce n’est pas la charia qui demande à figurer dans les débats du Forum mais des individus qui affirment des appartenances sur un mode ambigu. Quand Gustave Massiah (1) explique que « pour que le forum ne soit pas exclusif, il faut laisser jouer la diversité en l’élargissant aux mouvements qui peuvent naître de l’évolution de l’islam politique » on peut se poser des questions. Ouvrir certes mais aussi fermer car aujourd’hui
on trouve une montée de l’intégrisme autoritaire et violent dans le monde. Il y a une vigilance à porter. Il en va de l’avenir des Forum. Peut-etre.

Des degrés dans l’autoritarisme.

Le propos récent (2) de M Valls sur le fascisme islamique au Sahel est maladroit à deux titres d’une part parce qu’il vient de l’Etat et non de la société civile et d’autre part parce qu’il n’est pas strictement certain qu’il faille parler de fascisme islamique. Cependant il faut reconnaître que cette terminologie, qui sans être rigoureusement scientifique, me semble-t-il, est bien reçue dans l’opinion s’agissant des islamistes djiadistes. Mais islam autoritaire va bien au-delà de cette avant-garde politique. C’est faux de montrer les méchants seulement avec ces barbares-là.

On peut distinguer ici ceux qui d’une part portent la dictature - et ce n’est pas là un euphémisme - comme celui employé parfois à propos des pressions publicitaires - au niveau politique contre la démocratie et la laïcité ainsi que le code de la famille égalitaire et libéral et ceux - mari, père et frères - qui d’autre part mènent le combat autoritaire quotidiennement et obsessionnellement, insultes et coups à l’appui, dans la famille et le quartier contre les femmes.

Deux logiques dominantes au moins.

Les peuples-classe du monde ne subissent pas qu’une seule logique dominante – le néolibéralisme ou le classisme du capitalisme financier – mais plusieurs : impérialisme, sexisme, racisme, patriarcat, productivisme et intégrismes.

« L’être humain n’est ni un objet ni une marchandise ni un simple animal ; a contrario, il aspire au développement culturel ». La formule de Martine Boudet est une critique de deux logiques dominantes : la marchandisation du
monde sous le néolibéralisme (la plus évidente) mais aussi l’intégrisme religieux qui prend des formes fascisantes dans certains pays.

Cette logique de domination de l’intégrisme se déploie au travers de forces sociales, « culturelles » et politiques diversifiées. Pour l’essentiel elles s’inscrivent au sein des trois grands monothéismes.
Pour partie cet intégrisme s’oppose au néolibéralisme, mais uniquement à son volet libéral et non autoritaire au plan politique et culturel, mais pas son volet économique et social. Les intégrismes religieux s’accommodent relativement du capitalisme financier du néolibéralisme et de ses conséquences. En tout cas ils ne l’affrontent pas clairement.

Les grandes formes d’intégrisme religieux liées à des crispations autoritaires - analysables comme « surmoi » blindé sous cuirasse psychorigide - au sein des grands monothéismes sont totalement contraire au développement culturel des humains. C’est aussi très souvent une grave forme d’oppression des femmes.

Conjonction des dominations et oppressions.

Ces dernières subissent déjà globalement - partout dans le monde - le gros des exclusions sociales issues de la montée du néolibéralisme contemporain car elles en sont les premières victimes du chômage et de la précarité.
Elles continuent aussi de subir malgré les conquêtes réelles du féminisme les avatars du sexisme et du patriarcat en termes de viols, de violences sexistes diverses. Et voilà qu’en plus, les intégristes renforcent plus encore
cette domination et cette oppression.

On voit aujourd’hui que, malgré des différences doctrinales importantes, et depuis plus de vingt ans, une montée mondialisée des trois grands intégrismes - islamique, juif et chrétien - qui vient surabonder sur la subculture sexiste et patriarcale par une couche supplémentaire d’autoritarisme fort doublé d’un sexoséparatisme inimaginable il y a vingt ans, un sexoséparatisme surtout juif haredim et musulman autoritaire qui enferme les femmes sous contrôle du mari, ou du père, et des frères. Ce sexoséparatisme, dont le voile est souvent l’emblème problématique (3) chez les musulmans, manifeste la dictature d’un hyper-patriarcat.

Ce Forum va devoir proposer des perspectives qui portent contre le néolibéralisme et la financiarisation du monde (actualisation ici) et d’autres qui portent nettement égalité entre hommes et femmes, tant au travail que
dehors. Il va falloir insister fermement sur le nécessaire combat contre le viol, la prostitution, et toutes les injures ou insultes sexistes.

Christian DELARUE

Altermondialiste membre du groupe « société » du Conseil scientifique d’ATTAC France

1) ) Gustave Massiah, auteur de « Une stratégie altermondialiste » écrit par ailleurs dans ce livre : « La perte de crédit idéologique de la conception néolibérale est fortement liée à la montée en puissance de l’altermondialisme, qui a aiguisé les contradictions internes au système. Cependant, le mouvement altermondialiste n’est pas le suel mouvement antisystèmique à critiquer radicalement la logique dominante du système. Divers mouvements, dont des mouvements intégristes de différentes obédiences, la contestent aussi. (p53) La question que je pose est alors double : Jusqu’à quel point peut-on mettre les mouvements intégristes dans la logique antisystème ? Certains le sont mais pas tous, loin de là. Et même pour ceux qui le sont est-ce que cela suffit. Ce n’est pas là montrer une exigence »occidentale« ou »arrogante« . C’est qu’une autre oppression lourde fait aussi »système". Et qu’elle est contestée diversement partout au nord mais aussi au sud.

Pour questionner ainsi le paradigme « logique dominante » en le mettant au pluriel je m’inspire du sociologue critique Philippe Corcuff qui incite (textes sur Médiapart) à repérer plusieurs logiques dominantes. Certaines sont certes plus lourdes que d’autres. Mais c’est la situation concrète qui le dit. Et elles sont toutes à refuser. Par ailleurs, il faut admettre qu’un mouvement peut porter de l’émancipation dans un domaine mais pas dans un autre. Les forums altermondialistes discutent de tout cela. Mais la montée des femmes dans ces Forum fait que les revendications d’égalité hommes-femmes partout et dans tous les domaines sont de plus en plus fortes (lire ici Christiane Marty par exemple). On le verra probablement dans les années à venir.

2) Les propos de M VALLS tels que rapportés par la presse sont :

Manuel Valls : « Il y a un fascisme islamiste qui monte un peu partout »

Le ministre de l’Intérieur était l’invité d’Europe 1. Il en a profité pour exprimé son inquiétude sur la situation en Tunisie :

« Cet assassinat de Chokri Belaïd est terrible. Il montre à quel point la situation est fragile. Le président de la République a condamné l’assassinat de Chokri Belaïd qui était l’un de ces démocrates et nous devons, nous, soutenir ces démocrates pour que les valeurs de la Révolution du jasmin ne soient pas trahies. Nous devons soutenir ceux qui se battent pour les valeurs de la démocratie. On cherche à enfermer les femmes et les hommes dans une sorte de radicalisation. Il y a un fascisme islamiste qui monte un peu partout mais cet obscurantisme doit être évidemment condamné puisqu’on nie cette démocratie pour laquelle les peuples libyens, tunisiens, égyptiens se sont battus ». On nie cet état de droit, cette démocratie ». (…)

3) Problématique car il y a des musulmanes librement voilées, qui subissent souvent en plus de la critique du voile une stigmatisation islamophobe.

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/120213/l-integrisme-religieux-comme-une-des-grandes-logiques-mondiales-de-domination?


Brèves

24 septembre 2017 - Commission démocratie d’ATTAC : contributions.

Commission démocratie d’ATTAC : contributions.
http://amitie-entre-les-peuples.« (...)

16 juillet 2016 - Enjeux épistémologiques et géopolitiques d’une géographie de l’athéisme. Romain Delarue

Enjeux épistémologiques et géopolitiques d’une géographie de l’athéisme. Romain Delarue (...)

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/