L’hétérosexisme en trois définitions et homophobie - Christian DELARUE

samedi 28 septembre 2019
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

L’hétérosexisme en trois définitions et homophobie

Pour combattre haine, violence et discriminations hétérosexistes et homophobes.

XX

Il y a un lien entre hétérosexisme et homophobie. Mais on aborde souvent l’homophobie ou la lesbophobie sans questionner l’hétérosexisme qui se comprend certes d’une façon plus ou moins large.

I - L’hétérosexisme : trois définitions

- L’hétérosexisme, dans une première définition, est un préjugé qui tient pour acquis que tout le monde est hétérosexuel-le et que l’hétérosexualité est supérieure. On peut évidemment être hétérosexuel-le (homme ou femme) et en être satisfait sans pour autant penser qu’absolument tous les humains le sont ni même que l’hétérosexualité est supérieure en valeur. Chacun sait qu’il existe une hétérosexualité et une homosexualité dans la vie réelle.

- L’hétérosexisme, dans une seconde définition, est une discrimination et oppression basée sur une distinction faite sur l’orientation sexuelle. Les homosexuels et les lesbiennes en sont les victimes. Il peut y avoir injure faite à un ou une hétérosexuel-le mais il ou elle ne devient pas une « victime systémique »

- L’hétérosexisme est aussi défini comme système hétérosocial de subordination factuel - au-delà de l’intentionnel- de l’homosexualité. Ce cadre d’analyse est plus vaste que celui ci-dessus. Les deux définitions ci-dessus se complètent sans nécessairement viser un système hétérosocial, fondé sur le binarisme homme-femme (binarisme hiérarchisé et inégalitaire), avec une hétéro-normativité dominante.

II - Lien entre hétérosexisme et homophobie

Pour les hétérosexistes, tout groupe ou individu qui contrevient à l’hétéro-normativité dominante est présumé immoral, pervers, déviant, malade, et, en conséquence, inférieur. Ce qui encourage la violence.

L’homophobie - et la lesbophobie - présuppose que toute personne DOIT être hétérosexuelle ce qui est différent de présupposer que toute personne est hétérosexuelle du fait par exemple de connaître un très grand nombre d’hétérosexuel-les (biais sociologique ou statistique ). Dans ce cas il y a certes généralisation abusive mais pas rejet de l’homosexualité.

On peut être un ou une hétérosexuel.le satisfait.e (de son orientation exclusive ou dominante) mais non hétérosexiste, ni lesbophobe.

Christian DELARUE


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d