L’extrême-droite économique et l’extrême-droite traditionnelle nationaliste - Christian DELARUE

jeudi 16 janvier 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

L’extrême-droite économique et l’extrême-droite traditionnelle nationaliste

L’Ifrap d’Agnès Verdier-Molinié représente bien en France, l’extrême-droite économique sans souci d’ancrage territorial apparent. Elle est transnationale et mondialisée.

Si le RN (ex FN) c’est l’extrême-droite autoritaire et identitaire nationaliste avec fond culturel catho-conservateur comme d’autres forces dites populistes de droite en Europe alors l’Ifrap d’Agnès Verdier-Molinié c’est l’extrême-droite économique. La force de frappe prédatrice de la finance et des multinationales contre le monde du travail et les peuples 99% .

Distinction : On n’y trouvera pas, ou très peu, de références à la Nation, aux valeurs traditionnelles et conservatrices car tout y est économique et transnational sur un mode marchand, privatiste et concurrentialiste. Avec l’Ifrap d’Agnès Verdier-Molinié on crèvera de chômage, de bas salaires, mais pas de racisme ou de sexisme. On change de stigmatisation et de mort possible car il n’est pas question de noir, d’arabe ou de « mariage homosexuel » mais plutôt d’obligation d’être chef-entrepreneur, manager inflexible, travailleur flexible et de haute intensité, exploiteur averti de la force de travail d’autrui, brillant apologiste des inégalités sociales , de l’entreprise privée, des libéralisations, de la guerre ultra-libérale du 1% pour le 1% et ce contre les droits sociaux, contre l’égalité réelle, contre l’Etat social, bref contre le peuple-classe mais sans distinction de race ou de religion ou de nation. Voilà, brièvement, ce qu’est une extrême-droite économique.

Cette extrême-droite économique peut soutenir aussi bien Macron, un nouveau Reagan-Thatcher à la française avec son langage de mépris de classe bien connu désormais, que l’oligarchie de l’Union européenne, celle qui a saigné le peuple-classe de Grèce sans pitié.

Bémol : Le FN de Jean-Marie Le Pen était aussi ultra-libéral et gros soutien du petit-patronat et des commerçant mais aussi de feu le CNPF (ancêtre du MEDEF jusqu’en 1998). Le RN, plus en souci être parti de masse est lui plus hésitant et plus en masque de son volet économique pro-finance, pro-patronal et pro 1% national. Son communautarisme national sert de couverture au soutien des riches de France.
"
- Extreme droite économique et dictature : De Hayek à Thatcher et Pinochet.

Margaret Thatcher déclara le 5 janvier 1981 à la Chambre des Communes : « Je suis une très grande admiratrice du professeur Hayek . Il serait bien que les honorables membres de cette Chambre lisent certains de ses livres, »La Constitution de la liberté« , les trois volumes de »Droit, législation et liberté« . » (cité par Dostaler puis par Dardot-Laval dans « La nouvelle raison du monde » page 269)

Il ne s’agit plus de recommander la lecture de Tocqueville aux élites d’un bloc bourgeois se disputant sur le secondaire au sein d’une alternance droite-gauche évoluant dans un cadre intra-systèmique strictement maintenu hors des forces « anti-système » qui sont plus à gauche et pas plus à droite.

Retenons le propos d’Hayek qui avait le mérite de la franchise lorsqu’il déclarait à un journal chilien sous la dictature de Pinochet, en 1981 : « Ma préférence personnelle va à la dictature libérale et non à un gouvernement démocratique dont tout libéralisme est absent » (cité par Stéphane Longuet puis par Dardot et Laval dans La nouvelle raison du monde page 268).

Il s’agit de promouvoir le concurrentialisme contre l’Etat social et le spencérisme contre la protection des faibles au sein du peuple (mépris de classe et peuple-phobie). C’est un monde de violence contre la fraction la plus faible de la population.

Renvoi à :

La thatchérisation du monde et l’extrême-droite économique : un trajet vers la ploutocratisation du monde.

http://amitie-entre-les-peuples.org/La-thatcherisation-du-monde-et-l-extreme-droite-economique

Christian DELARUE

L’Ifrap d’Agnès Verdier-Molinié : faux institut de recherche et vrai lobby ultra-libéral
https://www.marianne.net/economie/l-ifrap-d-agnes-verdier-molinie-faux-institut-de-recherche-et-vrai-lobby-ultra-liberal?


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/