L’euro n’est pas coupable de la divergence économique des pays européens (1/2) J GADREY

vendredi 25 avril 2014
par  Amitié entre les peuples
popularité : 3%

L’euro n’est pas coupable de la divergence économique des pays européens (1/2)

Jean GADREY

Je n’ai jamais abordé sur ce blog les délicates questions du passé, du présent et de l’avenir de l’Europe et de l’euro. Pas facile d’y voir clair, entre des thèses dites selon les cas fédéralistes ou « européistes », et d’autres qui préconisent le retour aux monnaies nationales et aux Etats Nations avant toute tentative éventuelle de reconstruction sur d’autres bases.

Comme Raoul-Marc Jennar, je souhaite « un débat paisible et serein sur ces questions. La passion que certains mettent de part et d’autre réduit l’espace de la raison… [il nous faut] un échange d’arguments compréhensibles, mais aussi courtois. »

Je consacre ce billet et le suivant à l’examen d’une première idée, très présente parmi les avocats de gauche d’une sortie de l’euro. Selon eux, la mise en place de l’euro sans mécanismes de solidarité ou presque, sans budget européen conséquent, sans vraie banque centrale, aurait provoqué une grande divergence au sein de la zone euro, essentiellement entre les pays du Sud de l’Europe (Grèce, Espagne, Portugal et dans une moindre mesure l’Italie) et les autres, Allemagne en tête. Les pays moins riches, moins « productifs », moins compétitifs, étaient condamnés à régresser relativement au sein de l’ensemble, avec une monnaie unique leur interdisant toute politique de sauvegarde via, par exemple, la dévaluation ou l’intervention de leur banque centrale.

Ce que nous avons observé ces dernières années semblait conforter cette idée. Or je me suis aperçu récemment que les « faits » l’infirment (moyennant, comme toujours, une interprétation de ces faits).

S’agissant d’une thèse économique, il faut la tester avec les variables économiques usuelles permettant de juger si des pays divergent ou convergent. Il en existe beaucoup, et j’en ai choisi cinq qui reviennent très souvent dans les controverses actuelles. La période est celle des années 2000, jusque 2012. Le système euro a commencé à fonctionner au début de 1999, les monnaies nationales ayant alors une parité fixe, même si les pièces et les billets n’ont circulé qu’en 2002.

http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2014/03/02/l’euro-n’est-pas-coupable-de-la-divergence-economique-des-pays-europeens-12/