L’OPA de Florian Philippot sur les GJ est hors jeu ! Christian DELARUE

vendredi 28 décembre 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 12%

L’OPA de Florian Philippot sur les gilets jaunes est hors jeu !

OPA par dépôt de la marque « Les gilets jaunes » à l’INPI. Premier texte lu sur RT (1 )

Clownesque ou odieuse elle fait réagir !

M Florian Philippot, extrême-droite nationaliste, veut « rapatrier » et « marquer » officiellement les termes « gilets jaunes » sous son parti politique. Cette appropriation détestable se distingue d’une initiative visant à placer un ou des gilets jaunes sur sa liste électorale (quoiqu’on en pense).

1) Prenons certains éléments qu’il instrumentalise sans voir les différences de positions

Certes on trouve une dimension identitaire, plutôt implicite, chez les gilets jaunes mais elle est transversale à la société française et transcourant politique (dans chaque parti) : l’immense majorité ne veut pas mélanger religion et mouvement GJ. Les signes ostensibles de religion (SOR) y sont très rares ! Il y a des exceptions.

On y voit parfois des drapeaux bleu-blanc-rouge (BBR) mais ce n’est pas nécessairement contre les migrants internationaux contraints, ni une allégeance au 1% d’en-haut de France. Par contre il y a pour les migrants souci d’intégration. Ce positionnement n’est ni RN ni gauche radicale !

On peut y voir aussi une contestation de l’Union européenne mais une contestation d’en-bas, par en-bas, pour en-bas, ce qui se cale mal avec un souverainisme national, faisant la part belle au MEDEF.

2) Les Gilets Jaunes sont un mouvement hétérogène d’en-bas de la société civile,

Il sont aussi et surtout hors parti(s) politique(s) et hors syndicats de travailleurs

Il apparait donc faux - voire illégal - qu’un parti puisse s’approprier cette mouvance se déployant hors toute institution.

Les Gilets Jaunes sont aussi en définition ouverte : à choisir :
- les classes populaires plurielles
- les classes sociales modestes et moyennes basses (de 0 à 2 smic)
- le peuple d’en-bas
- le bloc social d’en-bas (alliance de classes sociales)

etc

- Au figuré : Les GJ sont en quelque sorte les sans-culottes d’aujourd’hui.

M Philippot représente la France d’en-haut et sa branche la plus xénophobe !

Or la revendication globale d’une justice sociale et fiscale s’oppose frontalement aux classes dominantes du 1% d’en-haut tant au plan de l’UE (pas de chance pour les Européistes libéraux ou socio-libéraux) qu’au plan national (pas de chance pour un souverainisme de droite ou de centre-gauche).

Celle du RIC ou du RIP est déjà plus « récupérable » au sens ici de dévoiement au profit de la « démocratie réellement existante » et de la « République réellement existante » . Mais cela est possible et normal .

Christian DELARUE

cf

1) Les Patriotes de Florian Philippot déposent la marque « Les Gilets jaunes » en vue des européennes — RT en français
https://francais.rt.com/france/57268-patriotes-florian-philippot-deposent-marque-gilets-jaunes-europeennes


Brèves

27 avril - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/