Jésus et Mahomet se masturbent . Spirituellement ? | C Delarue in Le Club de Mediapart

mercredi 5 octobre 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

Jésus et Mahomet se masturbent . Spirituellement ? | C Delarue in Le Club de Mediapart

Silence des Livres

On ne trouve dans la Bible aucun avertissement contre la masturbation. Dans d’autres textes dits sacrés non plus me semble-t-il. On peut donc en conclure que la masturbation est bien permise. D’ailleurs de nombreux croyants et croyantes se masturbent . Un article (1) le dit récemment pour l’Algérie en citant un chiffre de flux très élevé (80%) de films pornographiques (qui ne sont pas regardés pour faire des études scientifiques !) . Ce qui est dit pour ce pays vaut ailleurs pour d’autres.

Masturbation et prostitution

La masturbation pourrait avoir pour énorme avantage de décourager les hommes à devenir prostituteur en violant une femme en la payant. Certaines femmes refusent ce terme de viol car elles disent choisir leur client, accepter les uns, refuser les autres, choisir aussi la fréquence du recours à la prostitution. Cette « prostitution légère », souvent pratiquée par des étudiantes ici ou là, ne doit pas cacher la lourde violence prostitutionnel de masse. Il est donc bon de l’éradiquer ici et ailleurs.

La prostitution ne semble pas avoir été clairement et massivement combattue par les religions dans l’histoire. Il apparait même, que factuellement, la prostitution soit beaucoup plus tolérée par les diverses religions que la masturbation. Pendant des siècles les familles chrétiennes imposèrent aux jeunes adolescents de dormir les mains hors du lit ! Diable ! Mais la prostitution a traversé les siècle et s’est établi sur tous les continents.

Masturbation et support visuel

La masturbation ne fut tolérée plus récemment par certains que si elle était quasiment « spirituelle », ce qui signifit en lien avec une personne aimée et surtout sans support visuel, pas même une photo. Absolutisme rigoriste typique des intégrismes religieux ! Or aujourd’hui un grand nombre de personnes - hommes et femmes, croyant-e-s ou non - se masturbent avec support visuel, ce qui signifie de nos jours usage massif d’un matériel pornographique. On supposera souvent une sélection du matériel pour éviter le « hard » mais cela pose néanmoins problème. D’ou cet article.

Car dans l’absolu, je ne suis pas personnellement opposé à la masturbation avec support visuel. Mais au regard du contexte, il est grand temps de dire que çà pose des problèmes. Et je ne plaide pas là pour le retour à la « masturbation spirituelle » pour tous. Je ne critique pas cette pratique mais je sais qu’elle ne suffit pas à beaucoup, et pas que des hommes.

Evolution

Jadis - souvenirs de marins - il s’agissait de BD, d’images ou de photos, pas de films aisément accessibles sur le web (qui n’existait pas). Il fallait une démarche volontaire pour aller voir un porno au cinéma. Démarche que beaucoup ne faisaient pas, y compris en arrivant au port. La masturbation se faisait en regardant un corps séduisant sur papier ce qui n’apparait pas excessivement malsain.

De nos jours, sur le web on trouve de tout, y compris le pire, l’extrême ce qui pose problème. Autrement dit le porno hard diffuse l’humiliation, la violence. C’est un gros problème quand on sait en plus que les mineurs y ont accès. Ou commence le hard ? Dans le soft, il n’y aurait pas de copulation, pas de scènes d’humiliation. Juste des femmes et des hommes exposés suscitant le désir sexuel.

Du côté des actrices

Du côté des acteurs ou plutôt des actrices, la pornographie hard fait place à la prostitution avec ds femmes subissant des assauts multiples non sollicités - souffrance et piqures nécessaires - alors que le porno soft ne fait appel qu’à des mannequins divers, de tout sexe et de toute origine pour simple exposition. La seule critique qui subsiste est le maintien des stéréotypes. A cette occasion il s’agit en effet le plus souvent (il y a des exceptions) de voir de jolies femmes ou de beaux mecs.

Christian DELARUE

1) Mme. Feraoun a aussi déploré la "ruée massive des internautes algériens sur les réseaux sociaux, qui représentent 80% de la consommation de la bande passante internationale.

Imane-Houda Feraoun veut interdire les sites à caractère « pornographique et raciste »

http://www.huffpostmaghreb.com/2016/09/22/feraoun-loi-site-pornos_n_12138566.html

source :
https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/051016/jesus-et-mahomet-se-masturbent-spirituellement

Addendum

Ma réponse à François Munier sur le porno, le porno hard et porno soft.

Je conteste la distinction simpliste qui veut que montrer un sexe - féminin ou masculin - soit du hard et que simplement le cacher soit du soft. C’est plus complexe.

Une femme qui subit la copulation par devant et par derrière sans que l’on voit le sexe des hommes ou des femmes (ou très peu) relève néanmoins selon moi du porno hard puisque 1) l’actrice ne cesse d’être pénétrée coup sur coup par plusieurs hommes. Ces femmes se piquent contre les souffrances. 2) Si de plus il y a humiliation, c’est aussi du hard, et ce même si on ne voit pas le sexe.

Ce qui peut être du porno soft c’est 1) une simple exhibition des corps y compris avec du sexe visible mais 2) sans humiliation ou violence. De plus 3) il n’y a pas là prostitution puisque pas de pénétration, ni une ni plusieurs, ni devant ni derrière.

https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/051016/jesus-et-mahomet-se-masturbent-spirituellement


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)