Intellectuels marxistes et luttes contemporaines !

mardi 14 octobre 2014
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Intellectuels marxistes et luttes contemporaines !

1 Détour historique : la critique contre Plékhanov

Engels reprocha en 1893 à Plekhanov de ne pas être un bon marxiste. Ce n’est pas tant sa théorie qui était mauvaise selon Engels que le lien entre la théorie et la pratique. Plekhanov écrivait beaucoup mais s’impliquait peu dans l’organisation de la classe afin que la classe « en-soi » deviennent classe « pour-soi ». Par la suite, c’est Lénine qui reprochera à Plékhanov d’abandonner le bolchevisme et la Révolution d’octobre 1917 au profit du menchevisme. Trotsky lui reprochera son patriotisme qui lui faisait abandonner le marxisme et les positions de classe. On voit qu’il s’agit là de « défauts » autrement plus importants que celui jadis porté par Engels à la fin de sa vie. Effectivement Engels n’a pu voir l’évolution de Plékhanov. Le premier Plékhanov était plutôt un bon théoricien marxiste qui a continué à exprimer les conceptions de Marx et Engels (1). La suite c’est autre chose. Question : Le second gros défaut de Plékhanov - celui de la période révolutionnaire - n’était-il pas lié à son défaut de jeunesse : être trop théoricien.

2 La lutte idéologique a son importance mais...

Cela pose le problème de l’idéologie et la place des intellectuels marxistes. Qu’un marxiste doivent participer activement à construire le « mouvement réel qui abolit l’ordre existant » est une chose certaine, qu’il se s’engage pas dans la lutte idéologique pour construire le nécessaire front de classe seul en capacité de conquérir le pouvoir en est une autre. Reste à savoir quel pouvoir mais c’est une autre question. En général, les intellectuels qui sont à la fois universitaires et marxistes sont nécessairement beaucoup plus impliqués dans la bataille des idées, des conceptions du monde, des théorisations. Les marxistes du rang bataillent eux aussi mais il se contentent longtemps de répéter dans le feu de l’action, avant d’être créatif, une fois les années passées.

Les intellectuels marxistes sont moins dans les luttes concrètes même s’ils ne doivent surtout pas en être éloignés. Il est même absolument nécessaire pour eux d’être encore et toujours en prise avec ce qui se joue dans les batailles collectives concrètes des travailleurs, qu’ils soient français ou étrangers en France, qu’ils soient du public ou du privé. L’ouverture aux enjeux décentrés de leur vie intellectuelle professionnelle est une disposition d’esprit indispensable au travail intellectuel marxiste ou non mais engagé aux côtés de ceux d’en-bas (mais pas comme les intellectuels chrétiens plus soucieux de réformes institutionnelles pour les pauvres, réformes qui ne perturbent que très marginalement le mode de fonctionnement du capitalisme).

Il arrive que les intellectuels marxistes soient en avance sur le mouvement et permettent ainsi, par leur initiative, par leurs appels publiés dans la presse, d’enclencher un mouvement possiblement de masse et possiblement de classe et possiblement en échec total (soit personne ne bouge soit çà bouge mais avec un message flou, récupéré). En 1981, il y a 33 ans, Bourdieu (vu comme sociologue critique intégrant Marx) et Foucault (critique non marxiste atypique) se sont rapprochés ensemble de la CFDT - qui n’était pas devenu ce qu’elle fut en décembre 95 avec Notat - pour s’opposer au coup d’Etat de Wojciech Jaruzelski le 13 decembre 1981 et soutenir d’une part les ouvriers en lutte pour l’autogestion et d’autre part Solidarnosc.

3 Les luttes contemporaines

Ces intellectuels marxistes sont donc sur tous les fronts, sur les fronts les plus différents, tant ici qu’ailleurs. Cela va de nos jours de la lutte des ouvrier(e)s de l’industrie (citons avec Evelyne Perrin : Molex, Freescale, Continental, Caterpillar, New Fabris, Chaffoteaux et Maury, Ford, General Motors, Goodyear,... ) aux ouvrières de Fralib à Gémenos près de Marseille jusqu’à la lutte des paysans de Notre Dame des Landes (NDDL) ou celle des Bonnets rouges en octobre-novembre 2013 ou celle des professions libérales (qui présente une certaine configuration « bonnet rouge » avec les employés manifestant derrière les « patrons » mais sans le volet identitaire breton). En une ligne je donne donc à voir une très grande diversité de luttes qui ne peuvent évidemment pas recevoir le même jugement. Certaines seront pleinement soutenues, d’autres avec réserves, d’autres pas du tout. Même si ces intellectuels sont spécialisés au plan universitaire, il importe qu’ils soient bien informé des luttes hors de leur pays, des luttes qui ne sont pas celles des ouvriers ou des travailleurs au sens large.

En ce moment naissent des collectifs AAA « pour des alternatives à l’austérité » - AAA.
A investir !

Christian DELARUE

Donnons une citation qui résume les critiques de Plekhanov envers Bogdanov :

« Ceux qui affirment que sans sujet il n’y a pas d’objet confondent tout simplement deux notions tout à fait différentes : l’existence de l’objet « en soi » et son existence dans la représentation du sujet. Nous n’avons pas le droit d’identifier ces deux modes d’existence. Ainsi vous, Monsieur Bogdanov, vous existez tout d’abord « en vous-même » et, ensuite, dans la représentation, mettons, de M. Lounatcharski, qui vous prend pour un penseur profond. La confusion de l’objet « en soi » avec l’objet tel qu’il existe pour le sujet est justement à l’origine de ces sophismes inextricables à l’aide desquels les idéalistes de toutes couleurs et de toutes nuances « réfutent » le matérialisme. »
in Plekhanov, Les questions fondamentales du marxisme - Le matérialisme militant. (Éditions sociales, 1974, p. 128)

Vidéo Villeurbanne : « Les Atelières », ex-ouvrières Lejaby, mettent la clé sous la porte - 04/03 - BFMTV - Actu / Buzz
http://www.wat.tv/video/villeurbanne-atelieres-ex-6os6n_5gkmr_.html

Evelyne PERRIN Reprendre le pouvoir sur la production
https://france.attac.org/archives/IMG/pdf/e_perrin_reprendre_du_pouvoir_sur_la_production_der_1_-1.pdf


Brèves

24 septembre - Commission démocratie d’ATTAC : contributions.

Commission démocratie d’ATTAC : contributions.
http://amitie-entre-les-peuples.« (...)

8 janvier - De droite ou de gauche, maintien de la loi de mars 2004 contre les signes ostensibles de religion

Candidats de droite ou de gauche, maintien de la loi du 15 mars 2004 contre les signes (...)

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/