Indonésie, pélerinage et fête sexuelle avec levée (provisoire) de l’obligation de fidélité.

vendredi 28 décembre 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 14%

Indonésie, pélerinage et fête sexuelle avec rupture de l’exclusivisme interne au couple.

sur blog autre monde Par altermd le 26/12/12

C’est une colline qui ressemble à des milliers d’autres, au milieu de l’île de Java, à une trentaine de kilomètres de la ville de Solo. En bas, une entrée où il faut acheter un ticket puis une volée d’escaliers qui donnent sur la tombe d’un prince musulman toujours vénéré, Samodra.

Les pèlerins viennent au milieu de l’île de Java, près de Solo, pour rendre hommage à un prince musulman Samodra. Outre les offrandes, l’amour charnel et sexuel n’est plus frappé ce jour là non seulement d’un quelconque interdit mais aussi de l’exclusivisme habituel. Dès midi, le vendredi de Pon - une fête qui a lieu tous les 35 jours selon le calendrier javanais - les fervents s’y retrouvent pour avoir des relations sexuelles avec d’autres personnes que leur conjoint. C’est le Gunung Kemukus, une pratique qui détonne dans le plus grand pays musulman du monde, et auquel le Global Mail consacre un reportage fleuve.

lire entre autres textes : « En Indonésie, le pèlerinage où l’adultère est requis » | Big Browser

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/12/26/bordel-ambiant-en-indonesie-le-pelerinage-ou-ladultere-est-requis/#xtor=RSS-32280322


Brèves

8 janvier 2017 - Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale

Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale