Indignés d’ici, solidaires des peuples-classe du Sud ! C Delarue

jeudi 23 juin 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Indignés d’ici, solidaires des peuples-classe du Sud !

JPEG - 7.6 ko

« Il faut donc vivre avec les Arabes, bon gré mal gré. Et avec les Arabes non résignés. Alors comment faire ? » concluait Maxime Rodinson dans un article du Monde Diplomatique (de 1967). Le propos était adressé aux sionistes défenseurs d’Israël. Il vaut 45 ans plus tard pour les occidentaux devenus adeptes du « Choc des civilisations ».

Mais la question n’est pas : Y-a-t-il un Occident ? Y-a-t-il un monde arabe ? Et de rechercher des vecteurs d’homogénéisation qui effacent les contradictions, les différentiations internes . Pourtant le même Maxime Rodinson a bien écrit en 1979 un ouvrage sur « Les Arabes » pour délimiter une aire géographique ou se déploie une langue, une culture et souvent une religion. Les Arabes existent bien. La preuve du pudding c’est qu’il se mange !

De là à vouloir faire de cette aire une grande nation à l’heure ou les peuples arabes se lèvent il y a un grand pas à franchir ! Que les Indigènes de la République théorisent. Gardons-nous de copier cette funeste pente ! Ce serait une fois de plus mettre l’accent sur l’ethnique et sur les différences globales au lieu de mettre en avant le commun, le « démos », le démocratique et derrière lui ou avec lui le social.

Globaliser le « monde occidental » n’est pas satisfaisant car ce dernier est profondément clivé, notamment entre ceux qui instituent et appliquent l’austérité et ceux qui veulent aussi un « Etat social réel », chose du peuple-classe. De plus cela donne lieu à des théorisations ethno-différentialistes dangereuses notamment sur l’existence d’un peuple européen original (2). Globaliser pareillement le monde arabe servirait aussi à masquer les différentiations internes qui sont profondes et sources de dominations internes.

Les peuples-classes arabes tout comme les peuples-classes du Sud aspirent à devenir peuples souverains en combattant non seulement les colons et les entités impérialistes (externes) mais aussi, en interne, leur propre oligarchie, leur propre bourgeoisie, leur propre classe politique.

Ce qui est à l’ordre du jour avec les « Indignés » c’est la solidarité entre les peuples classes en vue de l’émancipation à la fois politique et sociale. Dans le respect des cultures de chacun évidemment.

Christian DELARUE

juin 2011.

Lire : Quel est ce peuple dont parle les « indignés » ?
http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1741

1) Vivre avec les Arabes, par Maxime Rodinson (Le Monde diplomatique)

http://www.monde-diplomatique.fr/2004/07/RODINSON/11334

2) A la recherche d’un peuple-ethnos européen.

http://dazibaoueb.fr/article.php?art=23595


Brèves

9 novembre 2017 - Facebook - Amitié entre les peuples - site

Facebook - Amitié entre les peuples - site
https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?pnref=lhc

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts