ISLAMOPHOBIE : A propos d’une évidence raciste : il n’y a pas de « nazis modérés ». C Delarue

dimanche 24 juillet 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 12%

ISLAMOPHOBIE

A propos d’une évidence raciste : il n’y a pas de « nazis modérés ».

On trouve sur le net nombre d’interventions d’islamophobes qui visent à confondre musulmans modérés et musulmans radicaux.
Il faut répéter qu’il s’agit de pratiques islamophobes courantes et condamnables.

Nombre de médias sont responsables de cet amalgame. Et les gouvernements feraient mieux de lutter contre les groupes d’extrême-droite qui pratiquent cet amalgame et qui en conséquence massacrent les populations comme à Oslo ces deniers jours.
Lire ici le communiqué du MRAP.

1) Le procédé de l’amalgame raciste est toujours le même .

Sous prétexte que l’on trouve dans le Coran - comme dans d’autres livres sacrés d’ailleurs - quelques passages parfaitement condamnables et dans la vie réelle des musulmans radicaux qui haïssent au plan des mœurs les femmes occidentales, les homosexuels, les athées, et/ou au plan politique la démocratie et la laïcité on en déduit que tout le Coran est fait de haine et que tous les musulmans sont haineux et dangereux.

Exemple sur answers.yahoo.com/ :

Il ne faut pas confondre islamiste et musulman...?
donc il ne faudrait pas confondre nazi et national-socialiste ?

in Il ne faut pas confondre islamiste et musulman...? - Yahoo ! Questions/Réponses
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20110418055820AAA2rjF

Les commentaires vont dans le même sens.

Il faut dire et répéter que le rapprochement avec le nazisme est faux. Si le Coran était l’équivalent de Mein Kampf l’ouvrage serait très peu vendu voire interdit. Mais l’assimilation du Coran à Mein Kampf permet d’amalgamer les musulmans aux nazis. Évidemment en ce cas il y a pas de nazis modérés. La boucle islamophobe est fermée.

Inutile de se disputer sur le contenu du Coran qui ne saurait se réduire aux quelques phrases mobilisées par les radicaux car l’essentiel est de montrer que des milliers de musulmans vivent en Europe comme des citoyens ordinaires.

Le prolème est, comme le dit Dounia Bouzar, que : « À droite comme à gauche, les politiques valident la définition de l’islam porté par les radicaux ».

Lire ici sur Témoignage chrétien Société : L’écume du racisme en France

2) On peut et on doit pouvoir remplacer musulman par juif ou chrétien.

Il y a des fondamentalistes et même des fous furieux dans toutes les religions - ne soyons pas bisounours - mais nul, sauf le raciste, n’a jamais assimilé l’immense majorité des juifs à quelques barbares sionistes ou l’immense majorité des chrétiens aux dictateurs latino-américains et ses adeptes qui pratiquaient la torture la semaine et allaient à la messe le dimanche.

En Europe, les musulmans sont libres de croire en leur Dieu tout comme les chrétiens ou les juifs et d’autres religions minoritaires. Au passage, les athées sont libres de dire que le ciel est vide de dieu. Il faut faire venir un un troisième personnage qui lui tient à ce que la laïcité soit respectée en Europe.

Christian DELARUE

Addendum : « islamiste modéré » figure du néo-islamisme ?

Le mouvement de démocratisation dans quelques pays arabes a permis de mettre en avant ces derniers mois de 2011 une catégorie qui n’est pas si nouvelle : « l’islamiste modéré ». Il s’agit de musulmans réactionnaires au plan des mœurs mais qui acceptent au plan politique de se plier aux règles de la démocratie représentative. La soumission semble très formelle. C’est cette « soumission formelle » qui les distinguent de leurs frères restés eux intransigeants.

Relire « L’ISLAM Un autre nationalisme » de Luiza Toscane

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1774