IRC / Hommage à Mouloud Aounit . C Boudelal

samedi 11 août 2012
par  Amitié entre les peuples
popularité : 17%

Hommage à Mouloud Aounit
Nos condoléances à sa famille

Nous avons appris, avec tristesse, la mort du militant et ex Premier Secrétaire du MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples), Mouloud Aounit, ce vendredi 10 août 2012, à l’âge de 59 ans. Si ce militant a fait des ennemis parmi les racistes et les islamophobes, il a fait des millions d’amis et d’admirateurs en France et à travers le monde.

Outre son combat contre le racisme, Mouloud avait pris position, en tant que Premier Secrétaire du MRAP, contre la politique raciste de l’Etat d’israël. Cette position, modérée soit-elle, lui a valu beaucoup d’ennemis parmi les faux militants contre le racisme qui se faisaient passer pour des défenseurs des droits de l’Homme, y compris au sein du MRAP lui-même. Et on avait assisté à plusieurs démissions de ce mouvement des cryptos sionistes qui n’étaient là que pour essayer de museler les militants sur les crimes d’israël. C’est pourquoi nous imaginons que, si des millions d’hommes et de femmes voient en la disparition de Mouloud Aounit une grande perte, il y en a beaucoup aussi parmi ces faux humanistes qui voient en sa disparition un soulagement, un adversaire de moins.

Que les ennemis de l’humanité sachent que le combat continue à travers les générations à qui Mouloud a donné, par son exemple, un enseignement solide qui leur permet de prendre le flambeau pour en finir avec l’injustice dans ce monde cruel, où l’hypocrisie et le cynisme sont devenus une vertu, et la défense des valeurs universelles un délit.
Ceci dit, cher Mouloud, si ton corps est mort ton esprit restera vivant pendant très longtemps chez les générations présentes et futures auxquelles tu a donné l’exemple que la vie est un combat permanent contre l’injustice, et que la persévérance dans la lutte finira par triompher sur les bourreaux de ce monde.

Un proverbe chinois dit : « Tout homme doit mourir un jour, mais les morts n’ont pas la même signification. Les uns leur mort pèse le poids de l’Himalaya, et les autres leur mort pèse moins qu’une feuille morte ».
Mouloud est de ceux dont la mort pèse le poids de l’Himalaya aux yeux de toutes les femmes et tous hommes et épris de liberté.

Le président et les membres de l’association « L’Immigration Repère et Citoyenneté - IRC », présentent leurs sincères condoléances à la famille du défunt ainsi qu’à ses amis/camarades et membres du MRAP qui partageaient avec lui les valeurs qu’il défendait. Nous partageons avec eux la douleur de la disparaissions de ce Grand Homme modeste qui a su briser les tabous et réveiller les esprits en sommeil dans un monde injuste où les plus forts écrasent les plus faibles.

Chérif BOUDELAL (président de l’IRC - samedi 11 août 2012)