INTEGRISME MUSULMAN, SALAFISME WAHHABISME

lundi 9 mai 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

INTEGRISME MUSULMAN, SALAFISME, WAHHABISME.

Il y a DES integrismes religieux. J’ai connu (comme d’autres d’un certain âge) le conservatisme catholique (en declin) en France avant 1970 ! Il était à peine mieux que celui dominant dans le pays de Franco (Esp) ou le pays de Salazar (Portugal). C’est dire ! Un lourd patriarcat religieux accompagnait très bien la Grèce des Colonnels avant de faiblir peu à peu avec la montée des droits des femmes conquis en Europe !

- HYPERPATRIARCAT contre conquêtes féministes de la « seconde modernité »

L’ INTEGRISME est souvent assimilé à FONDAMENTALISME - c’est très proche in fine - mais l’intégrisme porte plus le regard analytique sur les discours, les attitudes et les comportements que sur l’interprétation à la source de la religion. En ce sens l’intégrisme musulman est un mode de vie austère et rigoriste en matière de moeurs qui traverse tous les courants de l’islam aussi bien sunnite que chiite ou d’autres courants moins importants encore. Il a été influencé par la montée du salafisme et du wahabbisme mais l’intégrisme est bien plus large et bien plus diffus que ces deux courants.

Il est largement réactionnel à la montée des libertés des femmes et de l’égalité entre hommes et femmes. Il constitue donc - pour moi - une sorte de contre-mouvement réactionnaire luttant contre le mouvement d’émancipation des femmes qui gagne des droits à partir de la fin de annèes 60. Il a produit une « sous-culture » autoritaire et sexoséparatiste qui enferme doublement les femmes.

Le SALAFISME n’est ni un mouvement religieux à revendication politique, ni une organisation à proprement parler, plutôt une tendance de « régénération » de la foi et de réislamisation de la société. Un salafiste peut être considéré comme un musulman « ultra-orthodoxe ».
Le WAHHABISME a été qualifié d’ « orientation particulière au sein du salafisme », ou de marque saoudienne du salafisme, ultra-conservatrice. Il a été décrit comme « ultraconservateur », « austère », « fondamentaliste », « pudibond » ou « puritain »

L’accusation de KAFIR (mécréant) est fort variable mais répandue chez les intégristes musulmans. Les musulmans progressistes n’usent plus de ce stigmate contre autrui, autrui étant soit un autre musulman ou soit un autre croyant hors islam, ou bien sûr un athée. (cf débat en Tunisie)

Les intégristes sont plus souples que les salafistes concernant la RECLUSION des femmes à la maison (car le sexoséparatisme version hard ou dur ne les autorisent à sortir de la maison que voilées et accompagnèes du frère ou du mari ) mais ils sont toujours vigilants pour l’application stricte du voile et de la jupe ultralongue (soit l’HYPERTEXTILE, soit le sexoséparatisme soft). Les mulsulmans progressistes ont eux abandonné ce contrôle vestimentaire étroit des femmes, contrôle rigoureux et tatillon qui débouche souvent sur des violences familiales.

- Pour contrer Thanatos

Pour contrer cette dynamique mortifère - avec des gourous - il importe de développer l’esprit critique à l’école, l’ouverture d’esprit (ne pas avoir à lire que Le Livre), le souci des libertés des femmes et de l’égalité entre hommes et femmes, le respect des jeunes filles par les jeunes garçons (outil du « double regard » notamment), la réciprocité culturelle textile (rct) qui veut que si on a de l’hypertextile (libre) on doit avoir de l’hypotextile (libre). Maintenir sans faiblesse la loi française contre les signes religieux ostensibles à l’école permet de réduire le formatage hypertextile des jeunes. Idem pour le piscines mixtes.

Christian DELARUE

lire ensuite sur Amitié entre les peuples
Les « jalons de la route » de l’islamisation, la conquête du monde.
http://amitie-entre-les-peuples.org/Les-jalons-de-la-route-de-l-islamisation-la-conquete-du-monde

Voir « Intégrisme, religion et logique binaire » - C Delarue - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/Integrisme-religion-et-logique-binaire-C-Delarue