Hypocrisie de la spiritualité de l’hypertextile - C Delarue

vendredi 30 septembre 2016
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

HYPOCRISIE DE LA SPIRITUALITE DE L’HYPERTEXTILE

Une croyante voilée défend la pudeur et la spiritualité du voile et de l’hypertextile (pas qu’un tout petit voile mais un gros voilage très couvrant qui ressemble tout à fait aux exigences des intégristes sexoséparatistes, comme par hasard ) et stigmatise la « disponibilité sexuelle », (ici dit en langage élaboré repris de Christine Delphy), mais dit plus vulgairement en « pute » (rengaine machiste qu’elles connaissent parfaitement ) or...

Or que je sache la « disponibilité sexuelle » c’est pour une féministe « quand je veux comme je veux », avec qui je veux aussi, et ce quelque soit
1 la longueur de ma jupe,
2 la hauteur de mes talons,
3 la profondeur de mon décolleté,
4 le fait que je porte ou non un string,
5 le fait que je porte des bas ou collants, à motifs ou non,
et pourquoi pas, tant qu’on y est :
6 des ongles faits en rouge ou en bleu ou autre couleur,
7 des boucles d’oreilles,
8 un collier etc...
9 tout ce qui est menu accessoire de féminité d’apparence"...

xx

La distinction a faire serait plutôt les modifications structurelles du corps (implants mamaires) en différence des petits ajouts de séduction.
Encore que des modifications durables du corps ne doivent pas faire objet de stigmatisation. Elles peuvent avoir une valeur d’usage appréciable.

La copine en question me signalait aussi, l’injure à peine voilée, d’une collègue qui lui disait « tu vas gagner ton second salaire ce soir ! », soit l’équivalent euphémisé de « pute » ou de « salope » en regardant sa tenue !!!

Ch Delarue


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles

Repères contre le racisme, pour la diversité des apparences-différences textiles et la solidarité (...)