Grèce - Syndicalisme et soutien du peuple ?

lundi 17 août 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

Grèce - Syndicalisme et soutien du peuple ?

A propos d’une participation à un collectif.

Le syndicalisme des travailleurs et travailleuses défend les travailleurs-travailleuses salariées du privé et du public, précaires ou stables, les ouvriers, les employés et les cadres, plus difficilement le haut encadrement. Le monde du travail salarié est massif dans de très nombreux pays de 70 à 90% de la population.

Le syndicalisme du travail ne saurait soutenir les grands patrons des firmes multinationales, ni les firmes elles-mêmes.

La solidarité des syndicats avec les travailleurs grecs parait évidente mais quid de la solidarité avec le peuple grec ? Mais quel peuple ? Peuple nation ou peuple-classe ?

I - CHAMPS DU SOUTIEN SYNDICAL INTERNATIONAL

A) Premières questions.

Que le syndicat se pose des questions sur Syriza ne relève pas pleinement de son champ syndical car les réponses sont variées : Quel était son mandat ? L’a-t-il respecté ? Ces questions politiques sont surtout celles du citoyen.

Qu’il soutienne tel ou tel syndicat de Grèce est possible mais il peut et doit aller plus loin en terme de solidarité.

B) Soutien à la communauté nationale (au peuple-nation), c’est trop et pas assez !

Le syndicalisme qui défend - par exemple - les nationalisations des banques de son pays peut refuser de défendre le peuple nation. Idem pour la défense des services publics mais pas du peuple-nation ! Pourquoi ?

C’est que dans le peuple-nation, il y a un trop et un manque. Le peuple nation est trop englobant vers le haut d’une part et pas assez vers le bas par ailleurs. Gros problème pour les syndicats de travailleurs !

Le TROP c’est l’en-haut national très dominateur et fortement lié à la finance et le MANQUE ce sont les résidents travailleurs précaires sur le territoire qui sont des non nationaux et donc les oubliés du peuple-nation !

Le syndicalisme du monde du travail salarié soutiendra par contre sans problème le peuple-classe de Grèce mais pas son peuple-nation car il risque de soutenir des ennemis de classe dans le bloc, et des ennemis puissants et très influents, pas des « seconds couteaux » !

II - QUEL PEUPLE ?

A) La notion de peuple-nation est un piège pour le syndicalisme.

La notion de « peuple-nation » est dangereuse pour le syndicalisme car elle mélange dominants d’en-haut et les dominés d’en-bas, pas celle de peuple-classe qui fait cette distinction (sur la base 1% d’en-haut - 99% d’en-bas qui est indicative).

Le syndicalisme défend plus aisément les droits du peuple-classe 99% que ceux du peuple nation car l’oligarchie et les bourgeoisies y sont hors champ .

B) Nation : Quelques distinctions qui aident à comprendre :

Attention, la Nation diffère parfois du peuple lorsqu’on évoque des conquêtes sociales du pays, certaines, relevant de l’Etat social étant surtout défendues par les travailleurs et le peuple-classe contre la minorité d’en-haut qui lui veut libéraliser, privatiser et marchandiser pour faire des profits . Le « social-national » est défendu par les syndicats de travailleurs (euses) pour ce qui est social, pas parce que « bleu-blanc-rouge » !

- La Nation au sens ethnique fait le lien avec une communauté humaine ayant conscience d’être unie par une identité historique, culturelle, linguistique ou religieuse.

- La Nation au sens politico-Etatique se rapporte à la communauté des individus reconnus par l’Etat comme membre de la Nation qui lui est liée et ce via une carte nationale d’identité.

- La Nation au sens politico-démocratique se rapporte à la même communauté que ci-dessus mais pour insister sur les droits citoyens qui y sont rattachés.

Son format est faussement 100% car il y a des exclus qui sont surtout les résidents non nationaux, extracommunauté européenne surtout.

Position

Le syndicalisme du monde du travail salarié soutiendra sans problème le peuple-classe de Grèce mais pas son peuple-nation car il risque de soutenir des ennemis de classe dans le bloc, et des ennemis puissants et très influents !

Christian Delarue

Source Juillet 2015 URL
http://amitie-entre-les-peuples.org/Grece-Syndicalisme-et-soutien-du


Brèves

24 septembre - Commission démocratie d’ATTAC : contributions.

Commission démocratie d’ATTAC : contributions.
http://amitie-entre-les-peuples.« (...)

8 janvier - De droite ou de gauche, maintien de la loi de mars 2004 contre les signes ostensibles de religion

Candidats de droite ou de gauche, maintien de la loi du 15 mars 2004 contre les signes (...)

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/