Fin 2001, le peuple-classe argentin se soulève contre la guerre économique.

samedi 5 août 2017
par  Amitié entre les peuples
popularité : 6%

En décembre 2001, le peuple-classe argentin se soulève contre la guerre économique.

En décembre 2001, le peuple-classe argentin se soulève contre l’austérité économique des dominants, tant externes (le FMI et ceux derrière lui) et internes ( gouvernement et classe dominante argentine) au pays.

Dans la nuit du 19 au 20 décembre 2001 c’est le peuple-classe argentin qui a pris la rue contre les politiques néolibérales de Fernando de la Rua. Il est faux d’évoquer indistinctement les argentins (article Hérodote) comme si la bourgeoisie du pays était descendue dans la rue ! Non tous ne se plaignaient pas de la situation. Ce n’était pas tout le peuple-nation à 100% qui s’est soulevé mais le seul peuple-classe argentin avec les différentes classes et couches sociales dont la classe moyenne. Il n’y a pas que les « sans » à avoir réagit mais aussi les couches moyennes frappées par le déclassement social issu des politiques d’austérité menées depuis environ trois ans.

Le gouvernement argentin appliquait en bon élève ces mesures sévères depuis quelques années pour obéir au FMI et le FMI a refusé fin 2001 un prêt à l’Argentine. C’est cela qui a mis le feu aux poudres en décembre 2001.

Pour mémoire, le CADTM retient que le 2 janvier 2002 Eduardo Duhalde a décrété la plus importante suspension de paiement de la dette extérieure de l’Histoire, pour près de 100 millions de dollars, tant envers les créanciers privés qu’envers les pays les plus industrialisés regroupés au sein du Club de Paris (cf AAA p 130)

Christian Delarue


Brèves

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts