FEMEN : contre un surmoi sexiste, contre un çà sexiste. Christian DELARUE

vendredi 27 juillet 2018
par  Amitié entre les peuples
popularité : 11%

FEMEN : contre un « surmoi » sexiste, contre un « çà » sexiste.

Reprise (avec quelques modifications) de
« Les FEMEN attaquent le machisme sur ses deux côtés. » C Delarue
Un féminisme marcusien.
http://femen.info/femen-elles-tapent-le-machisme-sur-ses-deux-cotes/

Il faut d’abord reconnaitre que le machisme et le sexisme vient sur deux grands bords idéologiques qui ignorent ce qu’est l’érotisme : l’ultra libéralisme d’un côté légitimant la violence sexiste d’un côté, une sorte de « çà » sans limite et de l’autre, l’intégrisme autoritaire, sexyphobique et sexoséparatiste de l’autre, sorte de surmoi rigide, qui n’est pas moins violent, et même surement plus car il offre lui une légitimité forte à la violence sexiste.

cf ci-dessous : La haine des femmes vient de deux excès : peur du sexe, amour du sexe sans érotisme.

1 - LES FEMEN FONT COUP DOUBLE.

Les Femen, pour ce que nous en savons à ce jour, savent riposter sur le niveau pertinent contre ces deux formes de sexisme.

Elles font riposte par le nu aux diktats de l’intégrisme religieux mondial l’islam autoritaire, sexyphobique et sexoséparatiste, celui qui stigmatise aussi l’apparence sexy des femmes (sous des injures du type pute, salope).

Elles font aussi riposte par leurs « seins tagués » qui sont des seins politiques, contre le machisme occidental qui s’accommode des viols de la prostitution.

Elles stigmatisent le volet anti-sexe du pape qui refuse l’avortement, la contraception l’homosexualité.

2 - ANTIRACISME ET ANTISEXISME ENSEMBLE PAR REFUS DU REDUCTIONNISME.

Comme il faut savoir ne pas réduire les femmes voilées à leur voile il faut savoir ne pas réduire les femmes jugées sexy à leur apparence sexy même si cette apparence est forte. Il en va de la dignité humaine de ne pas les dire aliénées (à Dieu ou au diable). Il convient de savoir porter un « double regard » (Christian Delarue) : « être sexué » et « être humain » pour les femmes sexy ; être religieux et être se protégeant de la concupiscence masculine mais aussi être humain pour les femmes librement voilées.

Intimement et politiquement j’ai un rejet franc et net du voile et de l’hypertextile pour ce qu’il présente (et impose de façon très proximale) et de ce qu’il représente (religion & anti-hommes) mais je refuse aussi par raison de ne voir que ce qu’il présente. On peut dire la même chose pour ce qui apparait comme sexy. Je vois le sexy et je sens que cela fait du bien à la (ou ma) concupiscence (terme ancien) ou à la (ou ma) libido (terme moderne) mais cela ne me culpabilise pas car je ne réduis la femme sexy à la femme objet de mon regard libidinal . Avec le « double regard », elle est à la fois « être sexué » (comme moi) et « être humain ». On aspire tout deux à cette double reconnaissance.

Ce double regard fait parti d’un jeu humain de civilisation. Nous ne sommes pas mâle et femelles mus par des instincts et prêts à aller droit au but . Même pour ceux qui vont immédiatement copuler sans prendre le temps du jeu avec les artifices féminins. Nous sommes humains avec des dons culturels pour la séduction et l’érotisme qui se meuvent selon des codes sociaux variables qui doivent empêcher la violence. Le patriarcat s’est introduit dans le codage érotique et a perturbé la culture de l’érotisme.

Personnellement je m’interdis de me retourner pour « mater » lorsque je vois une femme sexy ou plus simplement attirante. C’est aussi du culturel variable selon les pays et les milieux. Par contre de refuser partout les insultes sexistes et les gestes déplacés devraient être plus massivement intégré au comportement masculin. Cela participe de l’action pour des rapports hommes-femmes pacifiés. Des rapports qui n’excluent pas le sexe et la séduction mais qui ne passent pas à la violence.

La vie civilisée est faite de ces apprentissages. Vive la journée de la jupe. Et pas que pour les adolescents, pour les intégristes et les autres aussi.

3 - FEMEN : QUEL FEMINISME ?

Les Femen apparaissent comme la branche subversive du féminisme avec une dimension anti-autoritaire, anti-intégriste. Elles ne sont pas les seules. Auparavant il y avait les femmes à barbes qui portaient une charge critique et subversive.

Elle sont peut-être plus explicitement pro-sexe par le nu mais antisexiste car c’est un sexe non violent qui est défendu. Le sexe n’est pas de l’ordre du mal quand il est consenti, partagé à égalité. Quand il vaut pour les hétéro comme pour les homos et autres LGBTQI+.

Christian DELARUE

Addendum

De la haine de sa part féminine à la haine des femmes.

La haine des femmes vient de deux excès : peur du sexe, amour du sexe sans érotisme.

- l’un versus surmoi rigide, austère et autoritaire passe à la violence contre les femmes d’abord en les voilant et en les enfermant. Ils ont peur du sexe, de leur sexualité de leur pulsion mais ils rendent les femmes responsables. Ils passent à la violence , quand même, en les violant. Le viol et les autres formes de violence contre les femmes ne sont pas rares malgré les préceptes religieux interdictifs.

- l’autre, versus çà ultralibéral en matière de moeurs se moque du vêtement. Il veut arriver à ses fins sans se préoccuper des apparences. Toute femme peut faire « l’affaire », son affaire. Ce type d’homme se préoccupe d’abord de lui, de pénétrer sans érotisme. User de la prostitution ne lui pose pas problème et le viol est envisageable.

Ces deux types d’homme sont fort différents mais aucun n’aime les femmes. Ils n’ont d’ailleurs pas de mots assez durs les uns et les autres pour les critiquer, les stigmatiser, les insulter. Entre ces deux extrêmes, il y a place pour développer de multiples formes d’amour pour les femmes. il y a l’amitié et l’amour.


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d