Exploitation force de travail : "le code rural est un sous code du travail » Christian DELARUE

vendredi 17 avril 2020
par  Amitié entre les peuples
popularité : 17%

VOYOUCRATIE LEGALE

Exploitation de force de travail : "le code rural est un sous-code du travail »

Le temps de travail y est proche de la Roumanie ! C’est dire le haut niveau de travaillisme ! Mais plus que de travaillisme c’est d’exploitation forte de force de travail dont il s’agit ici (voir plus loin).

Il est dit ici (Basta ci-dessous) que "le code rural est un sous-code du travail » . Pourtant le code du travail français a déjà été bien abimé depuis quelques décennies sur le plan des protections des travailleurs et travailleuses salariées du privé . Mais notre patronat français de l’agriculture bien en cheville avec le gouvernement et le syndicat pourri bien connu n’hésite pas à vouloir faire plus encore dans la sur-exploitation de la force de travail ! Un vrai contre-mouvement réactionnaire !

Quelle honte d’exploiter ainsi la force de travail qu’elle soit nationale ou pas ! Qui va rétablir un droit plus progressiste plus digne de ce nom dans ce secteur productif ? Qui va mettre au pas cette voyoucratie agricole ? Eu égard au triangle de la direction ploutocratique à l’oeuvre cela risque d’être très difficile.

Revenons un instant sur le fait que je ne parle pas ici de « travaillisme » : c’est qu’il ne s’agit pas « seulement » de faire travailler plus (celles et ceux qui travaillent déjà) car le patronat-exploiteur ne se contente pas ici d’augmenter le temps de travail il paie aussi à très bas prix ! Il joue donc sur les deux volets de l’exploitation de la force de travail pour ne rien dire d’un troisième volet inconnu de nous : l’intensification du travail effectué. C’est donc bien une sur-exploitation de la force de travail dont il s’agit ! C’est scandaleux ! Indigne !

Pas étonnant d’y voir ordinairement plus des sans-papiers qui passent des champs comme ouvrier agricole aux lieux de mise à mort des bêtes que des français carte tricolore en poche !

Enfin, ces personnes sont celles qui mettent du contenu dans nos assiettes. Elles ne produisent pas des marchandises secondaires ou inutiles. Elles mériteraient donc plus de considération. Les gros actionnaires pillards n’en méritent aucune eux !

Christian DELARUE

L’article de Sophie Chapelle est à lire ici :

https://www.bastamag.net/contrat-saisonnier-agricole-condition-de-travail-SMIC-pesticides-TMS-covid19-coronavirus

Discours du ministre : « Je lance un grand appel aux femmes et aux hommes qui ne travaillent pas, qui sont confinés chez eux, qui sont serveur dans un restaurant, hôtesse d’accueil dans un hôtel, coiffeur de mon quartier, qui n’ont plus d’activité... Et je leur dis de rejoindre la grande armée de l’agriculture française, ceux qui vont nous permettre de nous nourrir de façon propre, saine », a-t-il déclaré.

« Il faut produire pour nourrir les Français », a-t-il encore clamé en évoquant « un acte citoyen, civil ». Selon le ministre de l’agriculture, les volontaires « seront salariés par les agriculteurs et on regardera comment les choses pourront se faire ».


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/