Encore sur la DIVERSITE TEXTILE - Christian DELARUE

jeudi 10 juin 2021
par  Amitié entre les peuples
popularité : 15%

Encore Sur la DIVERSITE TEXTILE

Je - Christian DELARUE - suis le créateur de cette façon de penser la « question textile » (ce qui couvre le corps un peu ou beaucoup ) avec tout un ensemble de termes : spectre textile, hypotextile, hypertextile, diversité textile, mixité textile, extrêmes textiles, justice textile, réciprocité textile ou société multitextile et même non discrimination textile.

La question textile relève de la question plus large des usages du corps, soit une question politique du fait des répressions soit de l’Etat soit de la société civile.

En arrière-plan on trouve un long temps de critique des intégrismes religieux analysé comme étant des contre-mouvements réactionnaires incompatibles avec une perspective progressiste ou d’émancipation.

Cette théorisation sur la question textile a fait suite aux critiques concernant le SEXOSEPARATISME (femmes à la maison avec les enfants et hommes dehors) et la SEXYPHOBIE (vouloir cacher les corps féminins surtout), soit deux formes particulières de sexisme qui se complètent bien souvent. Théorisation qui a elle-même donné lieu à une autre concernant LES PATRIARCATS avec deux différences une première entre hyperpatriarcat (volonté de retour en arrière) et « patriarcat restreint » (car conquêtes de droits par le féminisme) et une seconde entre hyper-patriarcat et capitalo-patriarcat. Mais revenons à la question textile.

XX

Ce registre textile s’étend aux FORMES du corps avec des refus possibles : Ni grossophobie, ni maigrophobie - pas plus sexyphobie ou voilophobie (sauf si entreprise religieuse collective pour l’imposer partout )

On peut mettre en oeuvre ce langage avec une autre conception que moi. L’expression est libre. Certain.e.s le font avec le terme de société inclusive mais sans s’opposer à la pudibonderie d’Etat ou sexyphobie d’Etat. C’est donc tendancieux. C’est là une forme d’accompagnement des intégrismes religieux bien calés sur le souci de couvrir les femmes (et les enfants, parfois dès deux ou trois ans).

I - Liens avec les religions, notamment les secteurs conservateurs voire réactionnaires .

L’ensemble hypertextile avec voile (ou ou le fichu ou le foulard) plus manches longues et jupes longues ne se rapporte pas nécessairement qu’à l’islam, un certain islam très réactionnaire et patriarcal surtout. Les juifs haredim sont aussi sexyphobes dans la mesure ou ils veulent des femmes couvertes et qu’ils ne plaisantent pas plus que les intégristes musulmans. Jadis les catholiques étaient aussi très sexyphobes.

II - Liens hors religions  :

Quand foulard ou fichu sont portés hors de toute orthodoxie et orthopraxie religieuse rigide - à cause du vent ou du soleil par exemple - il y a lieu évidemment d’être indifférent à ce port. Aucune méfiance n’est à entretenir puisque ce fichu fait parti, tout comme ma casquette, de la diversité textile, si, en été, on peut - homme ou femmes - se mettre librement en string seulement en piscine ou sur plage. Pour les femmes les seins nus font encore débat et la loi refuse.

Reste qu’à défaut de cette possibilité - sexyphobie d’Etat ou pudibonderie d’Etat - c’est se moquer du monde que d’évoquer la diversité textile . Il n’y a pas de réciprocité textile ! La sexyphobie d’Etat ou pudibonderie d’Etat pose une interdiction légale avec sanctions de l’hypotextile.

III - Quel statut intellectuel et réel pour la diversité textile ?

La diversité textile suppose en vérité un exercice réel de la liberté sur TOUT le spectre textile, à l’exception aux extrêmes, côté hypotextile la vue des organes sexuels primaires nécessairement cachés et côté hypotextile, la vue du visage nécessairement visible sinon c’est une réduction de ce spectre. Liberté, égalité, laïcité et réciprocité. Réciprocité textile signifie que si hypertextile autorisé alors hypotextile aussi.

IV - Exemple relatif à la piscine de Rennes et de Grenoble :

Si l’hypertextile (burkini - sorte de combinaison de plongée assez moulante mais à symbolisme islamique) y est autorisé (ce qui est le cas) alors l’hypotextile doit l’être aussi (string seulement). Or ce n’est pas le cas. Il y a discrimination textile par non réciprocité textile.

Christian DELARUE

- MIXITE TEXTILE en piscine à Grenoble : burkini musulman intégriste d’un côté et string seins nus de l’autre. - Amitié entre les peuples

http://amitie-entre-les-peuples.org/MIXITE-TEXTILE-en-piscine-a-Grenoble-burkini-musulman-integriste-d-un-cote-et

- QUESTION TEXTILE et JUSTICE TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-des-lieux

- L’intégrisme religieux comme l’une des grandes logiques mondiales de domination (Christian Delarue) - Les blogs d’Attac
https://blogs.attac.org/groupe-societe-cultures/articles-cultures-anthropologie/article/l-integrisme-religieux-comme-l-une


Brèves

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d