En septembre contre Macron et Darmanin

samedi 3 septembre 2022
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

En septembre contre Macron et Darmanin

En septembre les associations et syndicats devront riposter au plan social et sociétal contre les politiques de Macron et Darmanin . L’un et l’autre.
Pour le dire autrement, il va falloir porter le fer tout a la fois contre contre le CLASSISME, soit les politiques de classe favorable aux très riches que mènent Macron et ses appuis contre le peuple-classe, et contre le RACISME.

Il ne s’agit pas - comme le craint une certaine gauche - d’ « oublier la classe pour se mobiliser sur la race » (ou l’identité) car il apparait évident qu’il va falloir mener les deux types de lutte - lutte sociale « de classe » et populaire et lutte antiraciste de tous et toutes - qui sont certes différentes mais qui se complètent.

Malgré la bataille de la NUPES, il y a la question salariale (au sens large incluant traitements, pensions et aides sociales) contre l’inflation et les prix élevés qui reste pendante mais il y a aussi la nécessaire riposte aux menaces de Darmanin
En effet va-t-on laisser Gérald Darmanin (annonce sur RTL) présenter « à la rentrée de septembre » d’une nouvelle loi encore plus sévère pour lever « les réserves » législatives empêchant l’expulsion du territoire d’étrangers délinquants.

En principe il faut d’abord passer par la case « justice » : c’est le minimum pour un Etat de droit que de passer devant un juge . Ensuite, l’individu reconnu coupable par la Justice subit sa peine. Ensuite il est libre . Faut-il alors, qu’en plus, pour certains, ceux et celles d’origine étrangère, ils soient expulsés ? Non ! Surtout si ils résident en France depuis longtemps !

Cette expulsion constitue une double peine. Il n’y a pas à « assumer une double peine » il faut s’y opposer.

Christian Delarue
Syndicaliste, antiraciste