En 1998 Brigitte Bardot perd deux fois !

dimanche 25 août 2013
par  Amitié entre les peuples
popularité : 10%

Racisme anti-musulman il y a 15 ans :

En 1998 Brigitte Bardot perd deux fois !

A l’époque on ne parlait quasiment pas d’islamophobie mais tenir des propos racistes contre les musulmans était néanmoins condamné.

La Il ème chambre de la Cour d’appel de Paris a confirmé le 28 octobre 1998 la condamnation prononcée par le Tribunal correctionnel de Paris du 20 janvier 1998 à l’égard de Brigitte Bardot pour provocation à la haine et à la discrimination : 20 000 francs d’amende, un franc symbolique aux trois parties civiles (LICRA, SOS Racisme, LDH), publication à ses frais du jugement dans Présent, France-Soir et Le Parisien.

A propos de ses déclarations tenues le 15 avril 1997, le Tribunal avait considéré que B.B. était libre de critiquer les méthodes d’égorgement des moutons lors de l’Aïd-el-Kébir mais l’avait condamnée pour le parallèle qu’elle faisait avec les égorgements d’humains perpétrés en Algérie, en les imputant « à la communauté musulmane dans son ensemble ».

Libre critique oui, imputation raciste non !