Emancipation ! Face aux dominants, être du côté du peuple-classe 99% multicolore de France et d’ailleurs. C Delarue

mercredi 14 octobre 2015
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Emancipation d’en-bas, par en-bas !

Contribution altermondialiste été 2015.

Face aux dominants, être du côté du peuple-classe 99% multicolore de France et d’ailleurs !

Du côté du peuple-classe 99% multicolore et multitextile, il importe d’y être toujours franchement, fermement et durablement en Grèce comme ailleurs car on ne saurait accepter la « négociation perdante » éternelle qui veut que l’Union Européenne « dicte ses conditions », mais qu’ « Athènes obtienne des concessions ». Et ce qui vaut pour Athènes, vaut pour Madrid, Rome ou Paris.

L’oligarchie de son pays mais aussi les oligarchies de tous les grands pays riches de la planète et plus largement tout le groupe dominant du 1% d’en-haut, de France ou d’ailleurs en Union européenne, ne cessent depuis plusieurs décennies de renforcer jour après jour leur puissance politique et économique sur le dos des travailleurs (salariés ou non) du peuple-classe 99% multicolore et divers ! C’est là une « option classiste » rénovée, altermondialiste qui fait le choix de s’opposer partout aux dominants d’en-haut. Cela ne signifie pas que tous les gouvernements se valent ou que tous les régimes politiques sont identiques. Etre du côté des peuples-classe d’Amérique du Sud se fait différemment que d’être du côté des peuples-classe de l’Union européenne.

S’agissant de l’Union européenne, les politiques néolibérales ou ordolibérales sont foncièrement anti-sociales ! Elles sont aussi antidémocratiques, anti-écologiques et impérialistes au sud ! Elles jouent souvent de la division du peuple-classe (politique de « bouc émissaire ») pour éviter de montrer la domination et la prédation des élites néolibérales ! Mais elles sont surtout anti-sociales car elles diffusent largement l’austérité, elles cassent les services publics et entretiennent le chômage, la précarité, les bas salaires alors que les classes dirigeantes et dominantes accumulent au sommet de la société pouvoirs et richesses matérielles et patrimoniales !

Résister à ces politiques destructrices suppose donc d’être en opposition frontale avec son 1% d’en-haut national comme d’ailleurs contre tous les 1% de l’Union européenne ! Contre la Troïka aussi ! Cela suppose aussi au passage de cesser d’évoquer le peuple-nation (faussement 100%) car ce dernier comprends fatalement les dominants, le 1% d’en-haut ! Le discours sur la souveraineté comme celui sur la République cache souvent une adhésion au peuple-nation que nous contestons en tant qu’altermondialiste. Nous sommes pour une « alterdémocratie », fort différente de celle réellement existante dans de nombreux pays. Elle est à construire par la mobilisation populaire sur des revendications de justice sociale (plus d’égalité contre le 1% d’en-haut), des revendication écologiques, anti-racistes et anti-sexistes, géopolitiques aussi.

Cela suppose de promouvoir une alternative en rupture franche avec l’ordre du monde et de l’Union européenne, et ce en solidarité avec les peuples-classe du sud de l’Union européenne et donc de combattre les partis dits qui du « centre d’alternance », c’est à dire tantôt la droite (UMP) tantôt la pseudo-gauche PS ! Le « centre » d’alternance UMP-PS (le PS comme la droite) n’a jamais travaillé pour le peuple-classe 99, pour les classes dominées, mais pour le grand capital, celui des firmes transnationales, la finance ! Euthanasie du rentier par les peuples-classe !

Le Front de gauche en France n’a pas capitalisé cette défaillance de la « gauche » PS et cela est non seulement problématique en termes de changements possibles mais surtout dangereux pour la place laissée à la récupération nationaliste du FN ! Ne faut-il pas alors exiger aucun accommodement avec les dominants et la logique de profit, du productivisme ! Promouvoir positivement justice sociale, justice fiscale, justice territoriale, aller vers plus d’égalité sociale ! Et aucun fétichisme à l’égard des traités de l’Union européenne ! Si ils bloquent - ce qui est fatal -, le mouvement les cassent ! Priorité aux besoins sociaux du peuple-classe et des plus modestes !

Christian DELARUE

Classe dominante et oligarchie contre peuple souverain et peuple-classe.
http://mouvements.info/classe-dominante-et-oligarchie-contre-peuple-souverain-et-peuple-classe/

Peuple-nation et peuple-classe : identité et appartenance . C Delarue - Amitié entre les peuples
http://amitie-entre-les-peuples.org/Peuple-nation-et-peuple-classe

En 2011, Christian CAUSSE et Christian DELARUE, « L’Europe on la change ou on la quitte ? » (4 ans avant la claque au peuple-classe 99% de Grèce !)

http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/130311/leurope-la-change-ou-la-quitte
JPEG - 1.3 Mo


Brèves

26 janvier 2016 - Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant

Christian DELARUE, des engagements, un parcours militant
http://amitie-entre-les-peuples.org/Christ

12 novembre 2012 -  Peuple-classe - 99%

Peuple-classe - 99%
https://www.facebook.com/peupleclasse.peuplesocial/?fref=ts